En bref

Plus de 3000 personnes ont participé, samedi, au... (Andréanne Lemire)

Agrandir

Plus de 3000 personnes ont participé, samedi, au deuxième Foam Fest de Vallée du Parc.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Deuxième Foam Fest à Vallée du Parc

Plus de 3000 personnes ont participé, samedi, au deuxième Foam Fest de Vallée du Parc. Plusieurs parcours étaient offerts, dont celui de 5 km avec 20 obstacles, notamment des jeux gonflables. Des départs étaient donnés toutes les 15 minutes. La popularité de ce genre d'activité ne cesse d'augmenter au Québec et au Canada. À preuve, ce sont plus de 14 courses qui ont eu lieu cette année au Canada.

Dolores Vanasse, Manon Roy et Sylvain Côté.... (Andréanne Lemire) - image 2.0

Agrandir

Dolores Vanasse, Manon Roy et Sylvain Côté.

Andréanne Lemire

Saint-Pierre-les-Becquets célèbre la tomate

Toute la fin de semaine, la municipalité Saint-Pierre-les-Becquets s'est animée pour la célèbre fête familiale Tomates et Délices. Des producteurs locaux et régionaux étaient sur place pour offrir un volet gourmand et artisanal, en plus des nombreuses activités proposées. Un volet culturel s'est d'ailleurs ajouté à la programmation cette année, avec le pionnier de la culture de tomates dans la région, Jean-Baptiste Lelaidier, qui a fait découvrir le patrimoine de la région de Saint-Pierre-les-Becquets.

La carotte joyeuse ouvre ses portes au public

Le 29 août prochain se tiendra au 525 Route du port à Nicolet les portes ouvertes de La carotte joyeuse. Les portes ouvertes auront comme objectif de faire découvrir les activités de La carotte joyeuse ainsi que de visiter les locaux qui sont utilisés par les participants adultes ou scolaires des plateaux de travail en transformation alimentaire. «La carotte joyeuse est un projet de transformation alimentaire visant la lutte à la pauvreté et à l'exclusion sociale sur le territoire de la MRC Nicolet-Yamaska par la mise en place de plateaux de travail en transformation alimentaire (insertion sociale et à l'emploi) et par la distribution des denrées transformées aux organismes en sécurité alimentaire (lutte à la pauvreté)», peut-on lire sur le site Internet de l'organisme. La carotte joyeuse est un projet géré par la corporation de développement communautaire de Nicolet-Yamaska. Il est né de la concertation de plusieurs acteurs de la MRC Nicolet-Yamaska évoluant dans les milieux communautaire, municipal, public, parapublic et scolaire.

À l'avant, Jeannette, Pierrette ainsi que Céline Vivier... (Courtoisie) - image 4.0

Agrandir

À l'avant, Jeannette, Pierrette ainsi que Céline Vivier et à l'arrière, Louise, Claire et Jeanne Vivier.

Courtoisie

Six soeurs, même passion!

Depuis près d'une vingtaine d'années, les soeurs Vivier partagent la même passion, celle qui leur a été transmise par leur mère: la peinture. Lorsqu'elles se rencontrent, les soeurs Vivier en profitent pour partager leur savoir-faire artistique acquis au fil des ans puisque chacune a développé son style à elle. Ce rendez-vous est aussi une occasion pour les soeurs Vivier d'entretenir leurs liens familiaux.

Des jeunes s'impliquent auprès des aînés

Grâce à l'initiative Coups de coeur intergénérationnels et culturels, de nombreux jeunes de la région se sont impliqués auprès des aînés cet été. Un partenariat s'est installé entre les cinq centres d'hébergement de longue durée du territoire de Bécancour-Nicolet-Yamaska et les camps de jour, maison de la famille, maisons de jeunes, garderies en milieu familial ou CPE. Cette année, les camps de jour de Saint-François-du-Lac, Saint-Célestin, Saint-Pierre-les-Becquets et Fortierville se sont joint aux aînés pour plusieurs activités intergénérationnelles. Selon la programmation d'activités et le jumelage établis, deux des camps de jour participants ont même rendu visite aux aînés une fois par semaine. Les maisons de la famille, les maisons de jeunes, les garderies en milieu familial ainsi que les centres de la petite enfance à proximité des CHSLD ont eux aussi accepté de venir vivre de belles expériences intergénérationnelles avec les aînés. Les organisateurs se sont d'ailleurs entendus pour dire que tous, petits et grands, retirent d'énormes bénéfices de cette expérience. Rappelons que le projet Coups de coeur intergénérationnels et culturels est réalisable grâce à la contribution financière de la Conférence régionale des élus (CRÉ) et qu'il se poursuivra jusqu'en décembre 2016. Jusqu'à présent, le projet a permis de créer plusieurs ententes entre les centres d'hébergement et les partenaires communautaires pour la réalisation d'activités durables et récurrentes pour l'avenir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer