Une microbrasserie à la marina de Sainte-Angèle-de-Laval

Avec trois nouveaux propriétaires et un investissement de... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Avec trois nouveaux propriétaires et un investissement de trois millions de dollars, la face de la marina de Sainte-Angèle-de-Laval changera du tout au tout d'ici le début de l'été 2017.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Bécancour) Trois millions de dollars seront investis à la marina de Sainte-Angèle-de-Laval. Le bâtiment qui accueille l'actuel Resto-Bar Marina Sainte-Angèle sera rasé pour faire place à une microbrasserie, à un resto-bar ainsi qu'à une crémerie.

Propriétaires de la marina depuis le mois de mai, Marc Hamel, Steve Garceau et Jocelyn Parr ont de gros projets pour leur nouvelle propriété. Au total, c'est trois millions de dollars qui seront injectés dans un nouvel immeuble. Celui-ci abritera une microbrasserie qui sera mise sur pied par M. Hamel, lui qui vient tout juste de terminer un cours de microbrasseur. L'entrepreneur pourra toutefois compter sur un mentor d'expérience. «Michel Gauthier est un des tops au Québec en matière de brassage de bière. C'est lui notre consultant, ça s'annonce bien pour notre micro», soulignait M. Hamel.

Le début des travaux de démolition du Resto-Bar Marina Sainte-Angèle est prévu pour le 3 octobre. On peut s'attendre à voir le nouveau resto-bar ouvrir ses portes pour le mois de février alors que la microbrasserie est attendue au début de l'été 2017. «La superficie de l'établissement va doubler. On passe de 125 places actuellement à 250 places avec la nouvelle bâtisse. On voit le potentiel de l'endroit et la demande est là», explique-t-il.

Outre la microbrasserie et le restaurant, les nouveaux propriétaires y établiront une crémerie à l'intérieur de laquelle un dépanneur sera aménagé.

Les projets des nouveaux propriétaires à la marina de Sainte-Angèle-de-Laval ne s'arrêtent pas là. Les trois partenaires envisagent d'accroître la capacité des installations afin de tripler le nombre de places disponibles aux quais.

«L'objectif est d'accueillir plus de bateaux et, surtout, des bateaux de plus grosse taille. Actuellement, la longueur maximale des embarcations qu'on peut recevoir est de 30 pieds et on se fait tout le temps dire qu'il n'y a pas assez d'eau!», résume M. Hamel.

Les travaux pour réaliser une telle entreprise ne se bornent cependant pas à y mettre des quais supplémentaires. Pour que des bateaux à plus grand tirant-d'eau puissent s'y mouiller, un creusage du fond sera nécessaire.

«Ce sont des travaux qui doivent être entretenus à tous les trois ans. Or, on a dans l'idée d'installer un brise-lame afin d'empêcher la boue de revenir dans la marina. Ça va nous permettre d'augmenter la durée de vie utile des travaux. On devrait aussi y installer trois nouveaux quais pour accroître la capacité de la marina», témoignait-il.

Bien qu'aucune démarche concrète n'ait encore été réalisée, des pourparlers ont été amorcés avec la Municipalité de Bécancour en vue de partager les frais de ces améliorations. «Ça permettra d'attirer plus de touristes. La Municipalité de Bécancour est donc ouverte à négocier avec nous puisqu'elle profitera certainement des retombées générées par le projet. Le maire, Jean-Guy Dubois, est aussi de notre côté», concluait M. Hamel.

Une rencontre avec l'administration municipale, les ministères provinciaux et fédéraux concernés ainsi qu'avec l'administration portuaire est prévue pour le mois de septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer