Donner parce qu'on a beaucoup reçu

Lors de son passage à Québec, Céline Dion... (Le Soleil)

Agrandir

Lors de son passage à Québec, Céline Dion a grandement fait plaisir à son public comme le démontre cette scène croquée dans la Vieille Capitale.

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les spectacles trifluviens de Céline Dion ne s'adresseront pas à des foules de la même ampleur que ceux présentés à Montréal et Québec, mais ils n'en seront pas moins significatifs pour la chanteuse puisque les profits qu'ils vont générer iront à la Fondation Céline Dion qu'elle a créée il y a 18 ans et préside toujours.

Céline Dion au Centre Vidéotron.... (Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Céline Dion au Centre Vidéotron.

Le Soleil

«Quand on a reçu beaucoup de la vie comme c'est mon cas, je trouve que c'est comme une obligation de redonner d'une façon ou d'une autre. C'est comme une loi pour moi. Il y a tant de causes à encourager mais moi, j'ai choisi d'aider surtout les enfants. Notre fondation vise à contribuer dans plusieurs domaines: elle touche les enfants handicapés, d'autres atteints de cancer, d'autres encore de fibrose kystique. Dès le départ, je voulais que ça touche à toutes sortes de secteurs.»

«Les Québécois font preuve d'une générosité immense, mais il n'est pas toujours facile d'amasser des fonds. J'ai le privilège de pouvoir le faire par l'intermédiaire de spectacles. C'est ma façon à moi de donner un coup de main.»

Richard Laramée, membre du conseil d'administration de la Fondation Céline Dion, est incapable de dire combien vont rapporter les spectacles des 30 et 31 août mais il sait que la contribution sera conséquente et appréciée.

Depuis sa création en 1998, la Fondation a distribué une dizaine de millions de dollars à de nombreux organismes et causes dont la Fondation du Centre hospitalier Sainte-Justine ou Fibrose kystique Québec pour ne nommer que celles-là.

«C'est vrai que c'est significatif de présenter un spectacle dans ce contexte-là, soutient Céline, mais je ne dirais pas que ça change quelque chose à mon expérience sur la scène. Je chante toujours avec autant d'émotion. Au terme du spectacle, quand je retourne à la maison, je suis toujours vidée physiquement mais remplie par l'affection du public. Après des spectacles comme ceux que je vais donner à Trois-Rivières, je me sens comblée encore plus profondément. J'ai au fond de moi l'espoir de peut-être faire une différence dans la vie d'un enfant.»

Les spectacles trifluviens seront similaires à ceux présentés au Centre Bell ou au Centre Vidéotron. C'est donc dire que près des trois quarts des chansons seront francophones, un luxe que la diva ne peut guère se permettre au Colosseum de Las Vegas.

«Je ne saurais dire quelle proportion des chansons sont en français parce que c'est un spectacle qu'on a conçu sans le moindre calcul. C'est un spectacle qu'on a construit avec l'émotion. Donc, je ne sais pas combien de chansons sont en français mais c'est une forte majorité. J'en avais envie.»

Les spectateurs seront témoins d'une continuité inattendue avec Tout écartillé, le spectacle du Cirque du Soleil puisque Céline Dion offrira son propre hommage à Robert Charlebois en interprétant sa version de Ordinaire qu'on retrouvera sur le tout nouvel album francophone Encore un soir qui sera mis en vente vendredi.

«J'ai toujours eu envie de chanter cette chanson «extra»ordinaire et j'ai eu la permission de Robert Charlebois et de Mouffe qui l'a écrite. J'en avais parlé à René à l'époque où il suivait des traitements à Boston et il m'avait dit: "OK, mais tu peux quand même pas dire que tu prends des bières avec le gros Pierre, Céline!". Alors, j'ai demandé à Mouffe si elle accepterait de féminiser les paroles, ce qu'elle a accepté. Alors, je n'ai pas eu besoin de fumer de pot ou de prendre de la bière avec le gros Pierre. Je suis vraiment contente de pouvoir la chanter parce que je la considère comme une des plus grandes chansons de notre répertoire québécois.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer