Des mini-putt qui tiennent le coup en Mauricie

En Mauricie, deux mini-putt auraient survécu au cours... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

En Mauricie, deux mini-putt auraient survécu au cours des années, celui de Shawinigan-Sud et celui de Trois-Rivières.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que les mini-putt avaient la cote dans les années 80 et qu'il était possible d'en compter plus de 200 au Québec, la tendance est toute autre en 2016, avec seulement une infime minorité qui a survécu au fil des ans.

Le mini-putt de Trois-Rivières et celui de Shawinigan-Sud seraient les seuls à avoir poursuivi leurs activités au fil du temps, selon le propriétaire du mini-putt Trois-Rivières, Richard Bourassa. Quelques minigolfs sont aussi présents sur le territoire de la Mauricie, dont celui situé au Golf les Rivières. De leur côté, quelques campings disposent eux aussi de minigolf sur leurs terrains.

Une différence les distingue toutefois, les mini-putt sont similaires, avec deux parcours traditionnels, soit le mini et le maxi, tandis que les minigolfs contiennent des modules tels que des moulins et des tunnels, ce qui rend le parcours plus difficile à faire en un seul coup.

La popularité des mini-putt était telle dans les années 80, que des parties étaient même diffusées à la télévision à TVSQ, l'ancêtre de la populaire chaîne de télévision RDS. Les deux propriétaires de mini-putt de la région sont d'ailleurs unanimes sur un point, la disparition à la télévision de ce passe-temps a fortement contribué à la mort de plusieurs emplacements du genre.

«C'est certain que le fait que les parties ne soient plus diffusées à la télévision, ça occasionne une baisse du nombre de mini-putt au Québec. Aujourd'hui, dans l'ensemble du Québec, on en compte désormais 15. Mais il y a aussi une réalité qui est toute autre, puisque ce sont des propriétaires indépendants qui ont les mini-putt maintenant au lieu des franchises, comme il y a plusieurs années», mentionne Richard Bourassa.

Ce changement de cap en ce qui a trait aux propriétaires exige une certaine rentabilité et plusieurs coûts associés à la restauration des installations.

«Pour être rentable, on doit avoir environ 9000 clients par été. Ce qui peut être plus difficile pour certains, c'est aussi d'investir pour l'entretien. Par exemple, ceux qui ont des bandes de bois doivent investir tous les trois ou quatre ans pour les changer, ce qui est très cher», souligne le propriétaire du mini-putt de Shawinigan-Sud, Jean-Pierre Wellman.

Pour être rentable, le propriétaire du mini-putt Trois-Rivières estime devoir attirer plus de 10 000 clients lors de la période estivale.

«C'est ma troisième année en tant que propriétaire, mais je suis très confiant d'être rentable, car l'année dernière, nous avons reçu 9200 visiteurs, ce qui est très bien. On doit donc être visible dans les activités qui se déroulent dans la région pour attirer encore plus de clients. On essaie d'ailleurs de leur donner des trucs sur place et on leur offre des promotions», avoue-t-il.

Les prochaines années ne devraient pas attirer des investisseurs dans ce secteur, estime M. Bourassa, en raison des coûts d'investissement.

«C'est difficile de partir de zéro, car pour tous les équipements comme les clôtures, la cabane d'accueil et toutes les installations nécessaires pour avoir un mini-putt, ça coûte plus de 250 000 $ d'investissement, donc c'est énorme», avoue-t-il.

Le minigolf du boulevard des Forges, pour sa part, offre plusieurs autres activités, ce qui rend l'endroit plus rentable, selon son propriétaire Michel Comeau. «Le minigolf n'est pas notre activité principale, donc c'est quand même avantageux pour nous. Ailleurs, ils doivent payer un loyer et si on calcule les heures que les propriétaires passent à leur mini-putt, je crois que ce n'est pas toujours rentable pour eux», affirme M. Comeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer