Investissement de 15 millions $ au parc national de la Mauricie

Le parc national de la Mauricie subit une... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le parc national de la Mauricie subit une cure de rajeunissement grâce à un investissement de plus de 15 millions $.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) À l'aube des fêtes du 150e du Canada l'an prochain où il ouvrira ses portes gratuitement et de son propre 50e anniversaire en 2020, le parc national de la Mauricie subit une cure de rajeunissement grâce à un investissement fédéral quasi historique de plus de 15 millions de dollars.

Dans l'ordre habituel, on retrouve François Tremblay, directeur... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve François Tremblay, directeur par intérim du parc national de la Mauricie, Pierre Giguère, député provincial de Saint-Maurice, François-Philippe Champagne, député fédéral de Saint-Maurice-Champlain, Michel Angers, maire de Shawinigan, Claude McManus, maire de Saint-Mathieu-du-Parc et Martine Tousignant, gestionnaire intérimaire des relations externes du parc national de la Mauricie, inaugurant la halte-repas.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

«Le parc est en train de se faire une beauté pour ses 50 ans. C'est un joyau de 536 kilomètres carrés, soit la grandeur de l'île de Montréal, qu'on a préservé en Mauricie», a déclaré le député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, qui a fait un clin d'oeil à Jean Chrétien, de même qu'à Pierre Elliott Trudeau, père du premier ministre actuel, venu inaugurer le tout en 1970.

C'est au nom de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna, que le secrétaire parlementaire du ministre des Finances a fait cette annonce, et ce, tout en inaugurant justement une nouvelle halte-repas réalisée dans la foulée de cette enveloppe budgétaire.

Celle-ci servira effectivement à la réfection de l'infrastructure destinée aux visiteurs afin de permettre à plus de gens de faire l'expérience du plein air et d'en apprendre au sujet de «notre environnement et de notre histoire». D'ailleurs, il a été possible de savoir que les 18 ans et moins auront dorénavant accès gratuitement au parc national dès 2018.

La mise à niveau des réseaux de distribution d'eau potable des trois campings du parc national, soit Rivière-à-la-Pêche, Mistagance et Wapizagonke fait partie des travaux envisagés, tout comme la revitalisation des infrastructures utilisées par les visiteurs telles que les terrains de camping et les aires de pique-nique.

Les nombreux visiteurs du parc national de la... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

Les nombreux visiteurs du parc national de la Mauricie profitent déjà de la nouvelle halte-repas.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Les chantiers sont déjà perceptibles dans les environs... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 2.1

Agrandir

Les chantiers sont déjà perceptibles dans les environs du parc national de la Mauricie.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

À elle seule, la réfection du réseau de sentiers nécessitera un investissement de 1,9 million de dollars. Revitalisation de 100 kilomètres de sentiers et portages prioritaires du parc national de la Mauricie de manière à maintenir une offre de services concurrentielle en toute saison: voilà la description du projet. Et tout le secteur environnant de l'entrée de Saint-Mathieu-du-Parc sera aussi embelli.

Par ailleurs, aux 2,5 millions de dollars déjà injectés en 2015 viennent s'ajouter une somme de 4,1 millions de dollars pour la réfection de 24 bâtiments de services prioritaires, tels que le casse-croûte, les pavillons d'accueil et les blocs sanitaires, ce qui permettra le maintien de l'offre de service du parc.

De plus, un montant de 2,1 millions de dollars sera consacré au programme de gestion du feu de Parcs Canada. Sous le leadership du parc national de la Mauricie, ce projet vise, à l'aide de brûlages dirigés, à restaurer des essences forestières rares et rétablir le rôle du feu comme agent de renouvellement dans les écosystèmes forestiers qui en sont dépendants dans le parc. À ce jour, pas moins de 1520 hectares de forêt ont été restaurés en Mauricie.

Des projets semblables seront aussi réalisés dans des parcs à travers l'Est du Canada. Les brûlages dirigés ne sont menés que sous des conditions exigeantes, c'est-à-dire en tenant compte de la température, l'humidité, la direction des vents et le soutien aux ressources, et ne vont de l'avant que lorsque la sécurité du public, des équipes, de l'infrastructure du parc et des territoires avoisinants peut être garantie.

«Parcs Canada est un chef de file dans l'utilisation des brûlages dirigés, comptant plus de 30 ans d'expérience. Cette technique vise à restaurer et à maintenir de façon naturelle l'intégrité écologique des parcs nationaux», a expliqué le député Champagne, évoquant la réduction des risques d'incendie ainsi que la protection des visiteurs, des infrastructures et des ressources naturelles et culturelles. 

Le directeur par intérim du parc national de la Mauricie, François Tremblay, est venu témoigner de la hausse de l'achalandage observée depuis 2014. Et la croissance des revenus de 25 % en trois ans confirme l'augmentation du nombre d'utilisateurs en période hivernale. Le tiers des visiteurs proviennent de la région, un autre tiers, de Montréal, et le reste arrive de l'extérieur du Québec.

«Ces investissements continueront d'assurer l'intégrité écologique dans le parc tout en stimulant l'économie locale et en contribuant à la croissance du secteur touristique. C'est une incroyable richesse», a conclu le député Champagne.

Partager

À lire aussi

  • <em>Et les Forges?</em>

    Éditorial

    Et les Forges?

    Voilà une bonne nouvelle qui en cache peut-être une moins bonne. Le gouvernement du Canada annonçait mercredi un investissement de 15,4 millions $... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer