Pas de grève au Centre fiscal

Lundi dernier, les syndiqués du Centre fiscal de... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Lundi dernier, les syndiqués du Centre fiscal de Shawinigan avaient exprimé leur appui à leur équipe de négociations.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Après quatre années de négociations et quatre jours intensifs de pourparlers, les membres du Syndicat des employé(e)s de l'impôt pourront se prononcer sur une entente de principe conclue dans la nuit de jeudi à vendredi. Son acceptation sera d'ailleurs recommandée par l'Alliance de la fonction publique du Canada.

«Il n'y aura pas de grève au Centre fiscal de Shawinigan. Je suis très heureux. Ça fait quatre ans que ça traîne», s'est empressé d'annoncer au Nouvelliste le conseiller syndical de l'Alliance, Normand Pelletier.

Sans contrat de travail depuis le 31 octobre 2012, les syndiqués avaient profité lundi de la pause du dîner pour exprimer leur appui à leur équipe de négociations, avec la reprise des échanges du 8 au 11 août.

Au total, les augmentations salariales sont de l'ordre de 1,75 %, 2 %, 1 % et 1 %. Les taux de rémunération ont été bonifiés en contrepartie de la cessation de l'indemnité de départ aux fins de la retraite et de la démission.

Les parties se sont entendues pour rouvrir les discussions portant sur les hausses salariales de 2014 et 2015. Et cette nouvelle entente ne renferme aucune clause remorque. Quant au paiement unique, il a été augmenté à 700 dollars.

Meilleures conditions pour les personnes qui occupent un poste par intérim, congé de deuil, attribution unique de congés annuels: voilà autant de gains importants qui ont été obtenus dans le cadre de ces négociations.

La ministre Lebouthillier à Shawinigan

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, sera d'ailleurs à Shawinigan le 24 août prochain, à l'invitation de la Chambre de commerce et d'industrie de l'endroit.

Dès 11 h 30, elle prendra la parole à l'Auberge Gouverneur pour y traiter de l'Agence du Revenu du Canada et du service aux entreprises. Mais elle profitera de son passage en région pour visiter le Centre fiscal.

«Construit dans les années 1970, le bâtiment du Centre fiscal a un besoin urgent d'investissement pour son entretien. C'est pourquoi nous invitons la communauté d'affaires shawiniganaise à participer à ce midi-conférence avec la ministre. Il nous faut démontrer clairement toute l'importance que ce centre fiscal génère dans la communauté», a tenu à dire le président de la Chambre, Martin St-Pierre, tout en rappelant qu'il s'agit de l'un des plus importants employeurs du territoire, avec 1600 personnes en période de pointe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer