Travaux sur le pont Laviolette: litige devant le Tribunal du travail

À la suite de la réception d'un rapport, le ministère des Transports, de la... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À la suite de la réception d'un rapport, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports a déterminé que des travaux d'entretien de structure étaient nécessaires sur le pont Laviolette. Des essais de charges doivent ainsi être réalisés de nuit par quatre membres de l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ).

Or, l'APIGQ exerce depuis le 14 mars dernier une grève d'heures supplémentaires. Une entente de services essentiels avait bien été signée avec le Secrétariat du Conseil du trésor avant le début de la grève, mais la situation créée par les travaux à entreprendre sur le pont Laviolette n'avait pas été prévue par l'entente. Ainsi, le Tribunal administratif du travail a reçu une demande d'intervention du Secrétariat du Conseil du trésor. L'APIGQ et le Secrétariat du Conseil du trésor ont été convoqués en séance de conciliation jeudi, mais ceux-ci n'ont pu parvenir à une entente.

Les deux parties comparaîtront donc en audience publique vendredi matin pour faire valoir leur point de vue. Le Tribunal administratif du travail devra ensuite rendre une décision.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer