Le clown humanitaire Guillaume Vermette finaliste de la Recherche de bonté Post

Le clown humanitaire, Guillaume Vermette.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le clown humanitaire, Guillaume Vermette.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le clown humanitaire de Trois-Rivières, Guillaume Vermette, a l'habitude de distribuer de l'espoir aux gens qu'il rencontre par le biais du rire, mais c'est maintenant à son tour de recevoir l'amour du public. Celui qui se retrouve parmi les 10 finalistes de la quatrième édition de la Recherche de bonté de Post pourrait bien se voir remettre un montant de 10 000 $ pour ses actions.

La quatrième édition de la Recherche de bonté de Post vise avec son prix, à reconnaître l'engagement de personnes exceptionnelles dans leur communauté.

Ce sont les Canadiens qui étaient invités, depuis le mois de mai, à soumettre la candidature de personnes qui méritaient d'être reconnues pour le bien qu'elles font dans leur communauté. Au total, plus de 460 mises en candidature ont été soumises, dont 75 provenant du Québec.

Les 10 histoires qui recevaient le plus de votes du public se sont classées pour l'étape finale. Le clown humanitaire Guillaume Vermette s'est taillé une place au sein de ce palmarès, avec près de 7000 votes.

Dans le cadre de ses missions, Guillaume Vermette visite des hôpitaux, des orphelinats et des camps de réfugiés pour distribuer du bonheur, de l'amour et de l'espoir, à l'aide du rire. Il termine présentement une mission en Russie. Le grand gagnant sera dévoilé à la fin août. Un jury aura la tâche d'évaluer les candidatures et de choisir le vainqueur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer