L'actualité régionale en bref

Le clown humanitaire, Guillaume Vermette.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le clown humanitaire, Guillaume Vermette.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La bonté du clown Guillaume Vermette reconnue

Le clown humanitaire de Trois-Rivières, Guillaume Vermette, a l'habitude de distribuer de l'espoir aux gens qu'il rencontre par le biais du rire, mais c'est maintenant à son tour de recevoir l'amour du public.

Celui qui se retrouve parmi les 10 finalistes de la quatrième édition de la Recherche de bonté de Post pourrait bien se voir remettre un montant de 10 000 $ pour ses actions.

La quatrième édition de la Recherche de bonté de Post vise avec son prix, à reconnaître l'engagement de personnes exceptionnelles dans leur communauté.

Ce sont les Canadiens qui étaient invités, depuis le mois de mai, à soumettre la candidature de personnes qui méritaient d'être reconnues pour le bien qu'elles font dans leur communauté.

Au total, plus de 460 mises en candidature ont été soumises, dont 75 provenant du Québec. Les 10 histoires qui recevaient le plus de votes du public se sont classées pour l'étape finale.

Le clown humanitaire Guillaume Vermette s'est taillé une place au sein de ce palmarès, avec près de 7000 votes.

Dans le cadre de ses missions, Guillaume Vermette visite des hôpitaux, des orphelinats et des camps de réfugiés pour distribuer du bonheur, de l'amour et de l'espoir, à l'aide du rire. Il termine présentement une mission en Russie.

Le grand gagnant sera dévoilé à la fin août. Un jury aura la tâche d'évaluer les candidatures et de choisir le vainqueur.

Jacques Bergeron... (Courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Jacques Bergeron

Courtoisie

L'infatigable Jacques Bergeron

Jacques Bergeron est un bel exemple de détermination. À 81 ans, le Shawiniganais prendra part du 6 au 12 août prochains au Grand tour Desjardins 2016.

M. Bergeron participera à l'événement organisé par Vélo Québec pour une 12e fois. Après s'être retiré du Grand Tour durant quelques années, le cycliste endurci souhaitait se joindre à la fête en 2016. «J'ai la chance d'être en santé, je voulais y participer pendant que la forme me le permet toujours. On ne sait jamais ce qui peut arriver dans le futur», explique celui qui a complété trois Grand tour Desjardins en sol trifluvien.

L'octogénaire parcourra une distance d'environ 90 kilomètres par jour lors de ce tour qui se tiendra aux abords de la rivière des Outaouais. Le départ se fait à Plantagenet en Ontario où les cyclistes rouleront pendant trois jours en direction de Gatineau.

Le peloton se dirigera ensuite vers Montebello et Lachute lors des jours quatre et cinq. La dernière étape du tour sera de Lachute à Plantagenet alors que Bergeron et les autres participants reviendront au point initial.

M. Bergeron s'entraîne depuis plusieurs mois afin d'être prêt pour ce véritable trajet marathon. Même s'il est conscient qu'il ne pourra pas avoir la même vitesse de croisière que les plus jeunes, le principal intéressé n'est pas inquiet outre mesure de ne pas être en mesure de compléter le tracé. Le seul aspect qu'il sera important de ne pas négliger selon lui est la chaleur.

«J'ai fait de l'entraînement en salle et beaucoup de marche durant l'hiver. Depuis le début de l'été, je fais environ 50 kilomètres par jour et j'ai pédalé de Shawinigan à Trois-Rivières récemment, une distance de 82 km et ç'a super bien été.»

Selon M. Bergeron, avec les bénévoles, le Grand tour Desjardins 2016 attirera plus de 2000 personnes.

Sur la photo, l'instructeur de vol Clément donne... - image 3.0

Agrandir

Sur la photo, l'instructeur de vol Clément donne ses instructions au cadet Zachary Hewitt, de l'escadron 643 Saint-Hubert, en préparation de la leçon de vol. Celui-ci fait partie des 12 cadets qui repartiront avec leur licence de pilote d'avion de Transport Canada en poche.

Une formation de pilote d'avion à Trois-Rivières

La ville de Trois-Rivières accueille 12 cadets de l'Air des quatre coins du Québec et de la Vallée de l'Outaouais du 26 juin au 12 août pour une formation de pilote d'avion motorisé offerte par le Programme des cadets du Canada.

Un marchand BMR à Saint-Tite

La Coop Univert a annoncé que son centre de rénovation de Saint-Tite opérera maintenant à titre de marchand BMR.

Le changement de bannière sera effectif dès le 23 août prochain.

Tous les avantages d'être membre de La Coop Univert sont maintenus. En plus d'avoir accès au même service personnalisé qu'auparavant, la clientèle pourra profiter d'un large éventail de produits et d'activités de promotion de BMR.

«Nous sommes très heureux de nous associer avec BMR, une bannière reconnue et solide dont l'expertise dans le domaine de la quincaillerie et la rénovation sera assurément bénéfique pour nos membres et notre clientèle de Saint-Tite», a commenté le directeur général de La Coop Univert, Dany Côté.

Avec Marc Rochette

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer