Funérailles de Sylvie Roy: Couillard sera présent

Philippe Couillard... (La Presse)

Agrandir

Philippe Couillard

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le premier ministre Philippe Couillard a confirmé sa présence, lundi, aux funérailles de la députée indépendante Sylvie Roy, décédée dimanche dernier à l'âge de 51 ans. Il n'est cependant pas prévu qu'il apporte un témoignage durant la cérémonie.

Toute la classe politique québécoise, présente et passée, se donnera rendez-vous à Trois-Rivières, lundi, pour saluer une dernière fois la députée d'Arthabaska, qui a succombé à une hépatite aiguë.

Parmi ses anciens compagnons d'armes, l'ancien chef de l'Action démocratique, Mario Dumont, aujourd'hui animateur à TVA, viendra faire ses adieux à la députée et prendra la parole au cours de la cérémonie destinée à lui rendre un dernier hommage.

Un autre ancien chef adéquiste, Gérard Deltell, devenu depuis député conservateur à Ottawa, ne manquera pas ce dernier rendez-vous avec celle qui fut brièvement chef, puis leader parlementaire à ses côtés à l'Assemblée nationale.

Le chef de l'opposition officielle, Sylvain Gaudreault, a lui aussi confirmé qu'il assisterait aux funérailles, entouré d'une dizaine de députés péquistes, dont Agnès Maltais, Harold Lebel, Dave Turcotte et Nicole Léger.

Les quatre députés péquistes candidats à la succession de l'ancien chef Pierre Karl Péladeau - Jean-François Lisée, Martine Ouellet, Alexandre Cloutier et Véronique Hivon - convergeront aussi vers Trois-Rivières.

L'ex-première ministre Pauline Marois, actuellement à l'extérieur du pays, ne pourra pas être présente.

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, qui a travaillé de près avec la disparue pendant des années avant qu'elle quitte sa formation en 2015, viendra faire ses adieux à son ancienne collègue, comme la grande majorité de la vingtaine de membres du caucus de la CAQ.

Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, ancien collègue de Mme Roy, de l'époque où ils étaient tous deux députés adéquistes, sera là, de même que le leader du gouvernement, Jean-Marc Fournier.

Le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, sera aussi du nombre des dignitaires présents.

Québec solidaire sera représenté par les députés Amir Khadir et Manon Massé.

Les funérailles de Mme Roy seront privées, donc organisées par la famille, mais avec le soutien logistique de l'Assemblée nationale.

Les détails de la cérémonie, notamment la présence des médias, restent à préciser.

Les personnes qui souhaitent rendre hommage à la disparue ou présenter leurs condoléances aux proches peuvent le faire en consultant le registre officiel mis en ligne sur le site web de l'Assemblée nationale. On pourra aussi signer un registre de condoléances mis à la disposition du public jeudi et vendredi, dans le hall du parlement.

Le service funèbre de Sylvie Roy sera célébré lundi à 16 h à la cathédrale de L'Assomption de Trois-Rivières, ville où la disparue a grandi.

Élue à trois reprises dans Lotbinière, puis deux fois dans Arthabaska, en raison du redécoupage de la carte électorale, Sylvie Roy a été députée de 2003 jusqu'à son décès, d'abord sous la bannière adéquiste jusqu'à 2011, puis caquiste, jusqu'en août 2015 alors qu'elle choisissait de siéger comme députée indépendante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer