Marée noire: encore des problèmes d'eau

L'eau de Prince Albert provient principalement de la rivière... (Photo Jason Franson, La Presse Canadienne)

Agrandir

L'eau de Prince Albert provient principalement de la rivière Saskatchewan Nord, dans laquelle entre 200 000 et 250 000 litres de pétrole brut se sont déversés jeudi.

Photo Jason Franson, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Prince Albert

Les efforts déployés pour qu'une ligne d'approvisionnement en eau temporaire entre en activité en Saskatchewan ont été interrompus par un automobiliste qui a roulé à vitesse trop élevée sur une autoroute où passe le tuyau en question.

Entre 200 000 à 250 000 litres de pétrole se sont déversés dans la rivière Saskatchewan Nord, à la hauteur de Maidstone en raison d'une rupture d'une portion d'un oléoduc de Husky Energy il y a plus d'une semaine. Plusieurs municipalités de la région s'affairent à trouver des solutions de rechange pour leur approvisionnement en eau.

Prince Albert, une ville de 35 000 habitants, a fermé ses entrées d'eau habituelles lundi dernier pour empêcher que de l'eau contaminée s'infiltre dans son système de traitement des eaux.

Le tuyau qui doit acheminer de l'eau à la municipalité croise en plusieurs points une autoroute, a indiqué le commissaire de la Saskatchewan en gestion des situations d'urgence, Duane McKay, dans une conférence téléphonique dimanche.

Des rampes protègent la canalisation au niveau de ces embranchements, mais il semble que l'automobiliste n'a pas respecté la limite de vitesse, samedi, endommageant l'infrastructure en construction.

En attendant une nouvelle ligne d'approvisionnement, Prince Albert puise de l'eau de ses réservoirs et de son bassin de rétention. Le tuyau brisé serait réparé, a dit M. McKay. Ce dernier n'était toutefois pas en mesure de définir l'ampleur des retards occasionnés par l'incident.

«L'enjeu de la sécurité est mis en lumière. Les citoyens devraient porter attention aux limites (de vitesse)», a-t-il dit.

La ligne d'approvisionnement temporaire puisera sa source dans la rivière Saskatchewan Sud. La municipalité a déjà construit une ligne plus courte qui se rend à Little Red.

Cette seconde infrastructure est déjà entrée en activité, a confirmé Sam Ferris de l'Agence de sécurité de l'eau de la province, mais des tests sont toujours en cours pour vérifier la qualité de l'eau avant sa distribution.

La ligne à Little Red pourrait suffire à fournir Prince Albert en eau si les réserves de la ville venaient à être épuisées, estime M. Ferris. Il est probable que la ligne de la rivière Saskatchewan Sud ne soit pas activée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer