L'actualité régionale en bref

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'art de se faire entendre

Un citoyen de Saint-Boniface a trouvé un moyen original de se faire entendre de ses élus. Dans le but de faire comprendre aux autorités que les routes sont abîmées à plusieurs endroits dans sa municipalité, le quidam a planté des fleurs dans un nid-de-poule. Les citoyens peuvent admirer le moyen de revendication quelque part sur le chemin du Lac, entre Saint-Boniface et Saint-Élie-de-Caxton. La prudence reste cependant de rigueur, puisque les fleurs sont plantées à même la route.

Un arbre s'abat sur la Maison Trudel à Hérouxville

Vers 18 h lundi soir, un orage s'est déclaré à Hérouxville. Soulevant de forts vents, l'orage a provoqué la chute d'un arbre sur la Maison Trudel qui est présentement louée à des touristes.

Le tronc de près d'un mètre de diamètre s'est rompu à la base de l'arbre. Le chêne s'est littéralement déposé sur la toiture de la maison. Chanceux dans sa malchance, le propriétaire de l'endroit, Yves Trudel, indique que la chute s'est faite tranquillement, ce qui a épargné le toit du bâtiment.

Une branche de l'arbre aurait toutefois pénétré dans une des chambres et déplacé le lit d'un des touristes.

Yves Trudel estime qu'il devra débourser environ 2000 $ pour réparer les dégâts puisque ses assurances ne couvrent pas ce type d'incident.

C'est qu'il faudra retirer le chêne mais aussi un deuxième arbre qui menace de tomber.

Fort heureusement, les dix touristes français qui ont loué l'endroit n'étaient pas sur le terrain lors de l'accident.

«Dès notre arrivée, les petits craquements de la vieille maison nous ont fait penser que la maison était peut-être hantée. Mais là, quand on est entré dans la chambre avec un lit déplacé et une branche entrée, ça confirmait nos soupçons!», lançait en riant Jean-Michel Simonin, un des locataires de la maison.

Malgré tout, les touristes n'ont pas l'air de s'en faire beaucoup avec cette histoire.

«On se sent bien dans cette maison-là, on n'a pas senti le besoin de bouger», concluait M. Simonin.

Un expert est quand même venu s'assurer de la sécurité des lieux après l'incident.

Sortie de route sur la 155

Un accident impliquant un seul véhicule a perturbé la circulation sur la route 155 au kilomètre 64 dans le secteur de Trois-Rives, mercredi matin. Le conducteur et les deux passagères, originaires de La Tuque, ont été blessés.

Le conducteur de la voiture s'est possiblement endormi au volant dans une courbe. La voiture s'est retrouvée dans le boisé. Les trois occupants de l'automobile, âgés dans la vingtaine, ont été blessés.

«Les deux passagers avant ont été blessés de façon un peu plus grave. Les blessures sont plus mineures pour la passagère arrière», a expliqué la porte-parole de la Sûreté du Québec, Annie Thibodeau.

Ils ont tous été transférés à l'hôpital de La Tuque. La circulation sur la route 155 a été perturbée pendant environ une heure où la circulation s'est faite en alternance.

Deux nominations à la Sécurité publique

Deux nouveaux postes ont été créés à la Direction de la police de la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Gilles Masson, qui était capitaine, a été promu inspecteur aux opérations policières. Quant à Richard Lévesque, qui était lui aussi capitaine, il occupera désormais le nouveau poste d'inspecteur aux enquêtes et au soutien opérationnel.

Ces deux postes sont effectifs de façon rétroactive au 12 juin dernier et seront sous la gouverne du nouveau directeur de police, René Martin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer