Des investissements à venir dans les arénas

Des investissements seront réalisés par la Ville de... (Francois Gervais)

Agrandir

Des investissements seront réalisés par la Ville de Trois-Rivières au colisée du terrain de l'Exposition.

Francois Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La construction du futur colisée au District 55 a beau avoir été confirmée, notamment par l'obtention de la subvention gouvernementale de 26,8 M$ la semaine dernière, la Ville de Trois-Rivières n'entend pas délaisser les autres patinoires intérieures de son territoire, à l'exception de l'aréna Jean-Guy Talbot.

En effet, l'équipement du secteur Cap-de-la-Madeleine ne contiendra définitivement plus de glace, mais pourrait être réaménagé en surface de Dek hockey, un sport qui gagne toujours en popularité, explique le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant. «Ça fait partie des avenues que l'on explore en ce moment. Il y a une réflexion à faire, mais la bâtisse pourrait en effet servir à ça», croit-il.

Ailleurs, outre la construction du nouveau colisée, des investissements seront réalisés au Colisée du terrain de l'Exposition ainsi qu'à l'aréna Jérôme-Cotnoir, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. Il est notamment question d'investissements au niveau du système de réfrigération pour maintenir la glace en bon état.

«Nous allons faire plusieurs rénovations, dont une des principales sera de mettre aux normes le système de réfrigération dans les deux arénas. On ne pouvait pas s'engager dans de tels travaux tant qu'on ne savait pas ce qu'il adviendrait du projet du futur colisée. Mais maintenant que la volonté est confirmée, on va pouvoir aller de l'avant avec ces rénovations aussi», mentionne Yvan Toutant.

Pour le moment, les montants associés à ces rénovations ne peuvent pas être confirmés, étant donné que le projet n'est qu'au stade embryonnaire, mais selon le porte-parole, on peut s'attendre à ce que le dossier déboule relativement rapidement dès l'automne, au retour des vacances.

Quant à l'abandon d'une glace du côté de Cap-de-la-Madeleine, Yvan Toutant signale que les citoyens seront tout de même gagnants avec la construction du colisée du côté de Trois-Rivières-Ouest, étant donné que le manque d'heures de glace sur le territoire, l'hiver dernier, avait même forcé la Ville à louer des heures de glace du côté de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Rappelons que des heures sont déjà louées aussi du côté des arénas de Saint-Louis-de-France et du Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

«On enlève une glace avec Jean-Guy Talbot, mais on en ajoute deux avec le nouveau colisée, ce qui revient à dire qu'on aura une glace de plus sur tout le territoire. Avec ça, nous pensons bien ne plus avoir à se rendre jusqu'à Sainte-Anne-de-la-Pérade pour répondre aux besoins», signale Yvan Toutant, qui ajoute que de rénover Jean-Guy Talbot aurait représenté des coûts faramineux. «Et avec une rénovation, nous n'avions pas le droit à la subvention de Québec, comme pour une construction neuve», fait-il remarquer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer