Attentat à Nice: les drapeaux en berne

Les villes de Trois-Rivières et Shawinigan démontrent leur appui à la France à... (Photo: Francois Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Photo: Francois Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les villes de Trois-Rivières et Shawinigan démontrent leur appui à la France à la suite de l'attentat survenu à Nice jeudi. Les drapeaux des hôtels de ville seront en berne durant les trois jours de deuil national décrété par le président François Hollande.

Il s'agit du troisième attentat survenu chez nos cousins de l'est depuis près de huit mois. Cet événement tragique suscite beaucoup de réactions, non seulement chez les Français mais aussi chez les gens de la région.

«Au nom des citoyens de la ville, j'aimerais offrir les meilleures pensées à la France, et aussi à la population française de la région qui a de la famille là-bas. Les derniers mois n'ont pas été faciles pour la France. Ce qui est arrivé est imprévisible et a coûté la vie de personnes innocentes. Ça arrive malheureusement trop souvent. Il y a des questions à se poser», soutenait le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque vendredi matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer