Le site d'enfouissement opérationnel lundi

Le site d'enfouissement de St-Étienne-des-Grès accueillera de nouveau... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le site d'enfouissement de St-Étienne-des-Grès accueillera de nouveau les déchets dès lundi.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(St-Étienne-des-Grès) Le site d'enfouissement de Saint-Étienne-des-Grès recevra de nouveau les déchets des municipalités membres de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, et ce, dès lundi. Le site était fermé depuis plus de six semaines, moment où la Régie avait menacé de ne plus ramasser les déchets faute de place où les enfouir et faute d'obtenir une approbation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques pour pouvoir empiler les déchets en hauteur.

Le ministère avait émis un certificat d'autorisation temporaire assorti de conditions qui permettait l'enfouissement dans la cellule numéro 3 à Saint-Étienne-des-Grès, dont celle d'implanter des drains de captage horizontaux couvrant la superficie des cellules qui seront utilisées avant d'entreprendre l'enfouissement.

«Les fonctionnaires du ministère ont confirmé que les plans des travaux réalisés respectaient le certificat d'autorisation. Nous sommes très heureux de rentrer chez nous», a admis le président de la Régie, René Goyette. Selon lui, tous les travaux exigés par le ministère ont été complétés, et les différentes études demandées, notamment celle sur la dispersion atmosphérique, ont aussi été rendues au ministère. «On nous a demandé quelques précisions et aussi de fournir certains documents pour répondre à des interrogations. Nous avons jusqu'au 8 août pour déposer tout ça, et ce sera fait dans les délais», assure René Goyette.

Le certificat d'autorisation temporaire permettant à la Régie d'opérer est valide jusqu'en septembre, rappelle René Goyette, qui espère grandement qu'à la suite de l'étude du dossier et des correctifs apportés au site, le ministère acceptera de délivrer un certificat d'autorisation permanent. «On croise les doigts très fort, mais nous avons effectué tout ce qui a été demandé et nous avons fourni tout ce dont ils avaient besoin», constate le président de la Régie.

Entre temps, une solution temporaire avec le site de Champlain avait été trouvée en faisant un échange de tonnage avec Matrec, qui enfouissait déjà 15 000 tonnes au site de Saint-Étienne-des-Grès. À la place, Matrec accueillait pendant deux mois 40 000 tonnes de déchets de la Régie à Champlain. En échange, la Régie a convenu de rembourser Matrec en recevant de cette entreprise gratuitement un tonnage équivalent en échange une fois le site rouvert.

«Il n'y a pas eu d'impact financier majeur pour la Régie lors de cette période, heureusement», ajoute René Goyette.

Les membres et utilisateurs du lieu d'enfouissement pourront de nouveau s'y rendre à compter de lundi, entre 6 h 30 et 17 h. Il sera ouvert à ces heures du lundi au vendredi, comme à l'habitude.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer