Les noyades n'arrivent pas qu'aux autres

Sur la photo, Katrine Nadeau, responsable de l'Aquabrigade,... (Louis-Philippe Carbonneau)

Agrandir

Sur la photo, Katrine Nadeau, responsable de l'Aquabrigade, Élizabeth Côté, sauveteur, Vincent Godin, comédien pour les simulations, Sabrina Plamondon, responsable de l'Aquabrigade, et Johanne Lefebvre, conseillère municipale à la Ville de Trois-Rivières, en compagnie de Tristan Béliveau, Sarah Dubuc, Sophie Dubuc et Marie-Soleil Sarrasin.

Louis-Philippe Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ça arrive qu'aux autres. Voilà la pensée de plusieurs quand vient le temps de discuter des dangers potentiels de la baignade. C'est pourquoi l'Aquabrigade de Trois-Rivières tentera, lors de la Semaine nationale de prévention de la noyade du 16 au 22 juillet, de sensibiliser les gens à l'importance de redoubler de prudence à l'aube des vacances de la construction.

L'Aquabrigade et la Ville de Trois-Rivières ont tenu la conférence de presse dans une cour arrière pour une raison bien simple. Les piscines privées sont de plus en plus nombreuses au fil des années et il est primordial que chaque foyer soit davantage sensibilisé aux risques de noyade.

«Il y a 25 ans, peu de gens possédaient une piscine. Les familles fréquentaient des places publiques comme la piscine de l'Exposition. Aujourd'hui, les gens n'ont qu'à aller dans leur cour ou à leur chalet pour se baigner. Cependant, ils ne sont pas nécessairement conscients des habitudes et des précautions à prendre pour éviter un accident», affirme Lucie Plourde, conseillère en gestion événementielle de la Ville.

Seront donc mis de l'avant, cet été, prévention et compétences en natation. Encore une fois cette année, deux journées seront consacrées pour des visites de courtoisie chez les propriétaires de piscines résidentielles. Les deux expertes-conseil en sécurité aquatique de l'Aquabrigade offrent cette consultation, gratuite et rapide, afin de vérifier les installations autour de la piscine.

«Nous ne sommes pas là pour faire des inspections des lieux. Nous serons sur place pour émettre des recommandations de sécurité quant aux installations afin de rendre la baignade plus sécuritaire», soutient Sabrina Plamondon, responsable de l'Aquabrigade.

En nouveauté cette année, l'Aquabrigade évaluera les aptitudes en natation autant chez les enfants que chez les plus vieux. Ces évaluations, qui auront lieu lors des visites de courtoisie, permettront aux citoyens d'acquérir une meilleure connaissance de leurs capacités et pourront ainsi adapter leurs réactions et prises de décision en situation de danger.

«Ce service sera offert à tous, bien qu'il visera davantage les jeunes enfants. Nous pourrons les voir nager, les évaluer et donner l'heure juste aux parents en ce qui a trait aux compétences en natation», ajoute Madame Plamondon.

En plus des deux journées de visites de courtoisie, quatre journées de prévention auront lieu au parc aquatique Domaine du Grand R, à la piscine à vagues H2O, à la piscine de l'Exposition et au Parc de l'île Saint-Quentin. Les participants pourront assister aux activités de prévention et aux simulations de sauvetage. Il y aura également des animations avec les enfants pour leur montrer ce qu'il faut faire et ne pas faire en situation de baignade.

Le samedi 16 juillet, petits et grands sont attendus à la Piscine de l'Exposition pour le «Beach Party». Au menu, parcours aquatique, aquaforme, animation et prix de présence. Le tout se déroulera sous la supervision de l'Aquabrigade et des sauveteurs sur place, puisque qu'en cette semaine de prévention de la noyade, la sécurité sera le mot d'ordre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer