Ça bouge à Lac-Édouard!

Les organisateurs du Festival d'été de Lac-Édouard attendent... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Les organisateurs du Festival d'été de Lac-Édouard attendent des centaines de personnes le 30 juillet. Sur la photo: deux des organisateurs Samuel Bolduc et Moly Martel Côté. La troisième, Madyson Martel Côté, était absente lors de la prise de la photo.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lac-Édouard) Les activités ne manqueront pas à Lac-Édouard d'ici la fin du mois. Une course de canots d'envergure provinciale aura lieu le 16 juillet sur le lac et les gens sont attendus le 30 juillet pour la 6e édition du Festival d'été de Lac-Édouard.

Après avoir vérifié l'engouement avec une première édition l'an dernier, les organisateurs de la course de canots de Lac-Édouard ont décidé de se joindre au Circuit provincial de Canot marathon Québec.

«On a décidé d'embarquer dans le circuit provincial pour continuer de développer la course. C'est un plus d'avoir l'aide de l'Association des coureurs en canot du Québec (ACCQ). On veut grossir la course et on pense avoir plus d'équipes en étant dans le circuit provincial», explique Christian Marchand, un des organisateurs de l'événement.

Les participants devront parcourir une trentaine de kilomètres sur le lac. Les canotiers sont attendus en grand nombre, et la population également. Plusieurs activités auront lieu durant la journée à la plage du San du parc écotouristique. «C'est un beau lac. La température peut augmenter le niveau de difficulté de la course, mais on souhaite du beau temps pour que ce soit plus agréable pour tout le monde [...] Le départ, l'arrivée et le portage vont se faire à la plage», a souligné M. Marchand.

Le Festival d'été de Lac-Édouard, pour sa part, aura lieu également sur la plage du San, le 30 juillet prochain. Tournoi de volley-ball, course de canot, souque à la corde sont, entre autres, au programme de la journée.

«Il va y avoir encore le souper et un spectacle en fin de soirée avec les Gériboire», a souligné Moly Martel Côté, coorganisatrice de l'événement.

L'an dernier, près de 500 festivaliers ont participé à l'événement. Il faut dire qu'une partie des sommes amassées s'en va directement à l'église du village.

«Les fonds servent à entretenir le bâtiment pour le garder en état, pour le chauffage l'hiver, etc.», a expliqué Moly Martel Côté

«C'est important pour nous, parce qu'il y a encore beaucoup de gens qui la fréquentent. C'est une cause qu'on a à coeur», a ajouté Samuel Bolduc, coorganisateur.

En soirée, un feu de joie et des feux d'artifice sont prévus si les prévisions de danger d'incendie de la SOPFEU et la température le permettent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer