L'Expo de Trois-Rivières ouvre sous la pluie

Le président de l'Expo de Trois-Rivières, Ghislain Demers.... (Olivier Croteau)

Agrandir

Le président de l'Expo de Trois-Rivières, Ghislain Demers.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Malgré une pluie à boire debout, ce n'est pas les courageux qui manquaient, jeudi, pour l'ouverture de la 111e édition de l'Expo de Trois-Rivières. Certains ont même bravé la pluie pour essayer les manèges dès la première journée. Une édition qui se veut familiale et qui s'annonce haute en couleur avec quelques nouveautés au menu.

Le président de l'Exposition agricole de Trois-Rivières, Ghislain Demers, est catégorique. Malgré le mauvais temps qui devrait se pointer le bout du nez pour la première fin de semaine, on s'attend tout de même à une bonne édition.

«Les visiteurs me surprennent toujours, car ils sont toujours au rendez-vous malgré la pluie», souligne-t-il. Lors de la 110e édition, un record de 58 000 visiteurs avait été enregistré, ce qui pourrait être possible encore une fois cette année.«Ce qui nous aide c'est que nos activités s'étendent sur 10 jours. On est donc confiant d'atteindre les 58 000 visiteurs de l'an dernier malgré tout», confie le président.

La 111e édition s'adresse bien sûr aux amateurs de sensations fortes pour sa portion récréative, avec les manèges de Beauce Carnaval, mais l'Expo de Trois-Rivières contient aussi une portion éducative pour toute la famille avec les animaux et une vache grandeur nature en fibre de verre pour les enfants.

«Les agriculteurs travaillent très fort à tous les jours pour permettre à tous d'avoir de la nourriture, mais en ville, on a tendance à oublier tout ce travail, donc c'est important d'en parler et de supporter cet événement», explique le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.

Même si les manèges sont très populaires, rien ne laisse croire que la portion agricole sera délaissée pour autant.

«C'est l'essence même des expositions agricoles et on a créé un côté festif avec les manèges pour supporter ces événements, mais quand les gens commencent à avoir mal au coeur avec les manèges, ils viennent nous voir dans la portion agricole avec les enfants», sourit M. Demers.

Parmi les nouveautés, on compte une représentation du Cirque Jean Coutu avec le spectacle Siméon rêve de cirque et un nouveau circuit de BMX avec six athlètes. Les galas d'humour, le chanteur Bob Bissonnette et un gala de lutte seront pour leur part de retour encore une fois cette année. Pour le président Ghislain Demers, Ben Milot est un incontournable de l'Expo de Trois-Rivières. «Ben Milot m'impressionne toujours. Chaque année, il modifie son spectacle et ses chorégraphies, donc c'est un classique pour l'Expo et les gens sont toujours au rendez-vous», avoue-t-il.

L'Expo de Trois-Rivières, c'est plus de 60 spectacles, 25 manèges et 18 jugements d'animaux lors des 10 jours de festivités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer