Le périple de Frédéric Dion remis à plus tard

Frédéric Dion... (François Gervais)

Agrandir

Frédéric Dion

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'aventurier Frédéric Dion a dû remettre à plus tard son aller-retour Trois-Rivières-Québec.

Il a annoncé mardi soir via sa page Facebook que des conditions météorologiques difficiles et imprévues compromettaient son parcours. Le défi que s'était lancé l'aventurier était de se rendre dans la capitale en kayak par le fleuve Saint-Laurent, avant de revenir à Trois-Rivières en vélo, le tout en 24 heures. Or, au moment de préparer son expédition, tout semblait indiquer qu'il aurait le vent dans le dos pour se rendre à Québec. Cependant, à quelques heures de son départ, le vent a tourné, devenant un vent de face variant entre 10 et 30 km/h. Il est à noter que, aux abords de Québec, les vents soufflent souvent plus fort sur le fleuve que ce qui est annoncé, la vitesse du vent étant calculée à l'aéroport. Au dire de l'aventurier, ce n'était plus le même défi, ni le même plaisir.

Frédéric Dion est tout de même allé sur l'eau sentir le vent. Il en a profité pour ajuster son équipement en vue d'une éventuelle sortie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer