Le Québec forme bel et bien une nation

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

De passage à Montréal, mardi, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a à son tour reconnu que le Québec formait bel et bien une nation. Il a été interrogé à ce sujet dans le cadre d'une conférence de presse portant sur la signature de l'Entente Canada-Québec en matière d'infrastructures, aux côtés du premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

C'est lors de son message de la fête du Canada, le 1er juillet, que le premier ministre Trudeau avait présenté le Canada comme une seule nation.

Lundi, lors du début officiel de la course à la direction du Parti québécois, le candidat Jean-François Lisée lui avait demandé de clarifier sa position à ce sujet, puisque le précédent gouvernement fédéral de Stephen Harper avait formellement reconnu que le Québec formait une nation au sein du Canada.

M. Trudeau l'a reconnu sans ambages, à son tour. «Le Canada est une nation; le Québec est une nation», a-t-il clairement affirmé.

Toutefois, il n'a pu s'empêcher d'exprimer un peu d'exaspération devant le fait que cette question de la place du Québec au sein du Canada revienne encore dans l'actualité aujourd'hui.

«Je ne peux pas croire qu'on est encore en train de parler de ça, quand on a besoin d'investissements en infrastructures, en eaux usées, en transport collectif.

«Les Québécois veulent qu'on ait des gouvernements qui travaillent ensemble pour bâtir un meilleur avenir, pour créer des emplois. Et c'est exactement ce que nous sommes en train de faire», a conclu le premier ministre du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer