Un mouvement pour relancer le El Greco

Un incendie a détruit le restaurant El Greco... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Un incendie a détruit le restaurant El Greco de Louiseville le 22 mai dernier.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Louiseville) La famille Lygitsakos a perdu beaucoup le 22 mai dernier alors qu'un incendie s'est littéralement emparé de l'entreprise familiale, le restaurant El Greco de Louiseville. Mais s'il y a une chose sur laquelle les membres de la famille peuvent toujours compter, c'est sur l'appui de leur communauté et du reste de leur entourage. Un mouvement a été lancé sur Facebook au cours des derniers jours, souhaitant la réouverture du restaurant louisevillois.

Trois générations de la famille Lygitsakos ont eu la chance de faire rayonner le El Greco depuis son ouverture en 1971. Nul besoin de mentionner qu'ils ont tissé un lien très fort avec leurs clients et la population de Louiseville. Jusqu'à maintenant, plus de 800 personnes ont aimé la page Facebook «Pour la réouverture d'El Greco», qui est apparue en ligne à la fin du mois de juin, voulant que le restaurant renaisse de ses cendres. «Nous sommes extrêmement touchés par l'appui que nous avons reçu jusqu'à maintenant. Les gens nous écrivent, nous arrêtent dans la rue pour nous dire qu'ils pensent à nous, et ça fait chaud au coeur», mentionne Dean Lygitsakos, un des membres de la famille.

Le terrain sur lequel était construit le restaurant... (Andréanne Lemire) - image 2.0

Agrandir

Le terrain sur lequel était construit le restaurant El Greco qui a été détruit par les flammes a été nettoyé dernièrement.

Andréanne Lemire

Cette vague d'amour de la part de la population n'est toutefois qu'une bien petite pièce du casse-tête, puisqu'il reste énormément de chemin à faire avant que le dossier connaisse son dénouement. 

Rappelons que la famille Lygitsakos était très préoccupée par le mauvais état de la bâtisse voisine, le Gelato, ce même édifice qui est à l'origine de l'incendie. La famille n'a pas voulu parler de la situation juridique mentionnant qu'elle se concentrait sur ce qu'elle pouvait contrôler. Le portrait semble bien beau pour la famille Lygitsakos, qui pourra compter sur l'appui financier de la Ville quant à la reconstruction du restaurant. Malgré tout, la famille s'arme de patience avant de rendre une décision finale. 

«L'affaire est sous enquête et il reste encore plusieurs détails à régler avant de faire un choix à savoir si oui ou non on rebâtit. Ça a été un coup très dur pour toute la famille ce qui est arrivé. Bien sûr, le soutien de notre entourage et de la population c'est une source de motivation incroyable, mais il y a des choses que nous devons prendre en considération à l'interne et c'est pourquoi nous allons en discuter en famille.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer