La CAVP confiante de recevoir les 15 millions $ bientôt

La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) est confiante de voir... (François Gervais)

Agrandir

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) est confiante de voir l'aide financière promise par les deux paliers gouvernementaux atterrir dans ses coffres au cours des prochains jours. Après des mois d'attente et des fonds inexistants depuis deux ans et demi, ces 15 millions $ sont attendus impatiemment.

Alain Gélinas, président de la CAVP.... (François Gervais) - image 1.0

Agrandir

Alain Gélinas, président de la CAVP.

François Gervais

Les 5 millions d'urgence de Québec ne devraient pas tarder puisque toutes les municipalités ont reçu la confirmation de l'aide financière.

«Pour le 5 millions $ de Québec, je l'attends la semaine prochaine. Ça a été approuvé. J'ai bon espoir qu'en début de semaine, les municipalités vont savoir le montant qui leur est alloué. La semaine prochaine, le fédéral va suivre», prédit le président de la CAVP, Alain Gélinas.

«J'ai bon espoir que les victimes vont pouvoir entreprendre les démarches pour les travaux.»

Au niveau fédéral, l'ensemble des étapes ont été complétées le 27 mai et la première tranche du 30 millions $ sur trois ans est disponible.

«Maintenant, on est dans la mécanique du programme. J'ai des échos positifs de Québec que ça va être finalisé très prochainement. On a tous le même intérêt et on est tous conscient que la saison de la construction avance», assure François-Philippe Champagne, député de Saint-Maurice-Cham-plain.

C'est sensiblement le même son de cloche pour la ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet.

«La prochaine étape, ce sont les fonds fédéraux qui vont transiter par le programme sur la pyrrhotite. Il fallait tout d'abord que ça passe par le Conseil des ministres. Dès qu'on sera en mesure de le faire, mes collègues et moi, on va procéder à une annonce pour que les gens puissent avoir accès à cet argent-là rapidement et procéder aux réparations dès cet été», promet-elle.

M. Gélinas est un peu plus clément envers les délais du fédéral puisque la procédure devait être montée de A à Z.

«Jamais personne ne s'était occupé de ça au fédéral. Il fallait déterminer qui paye et de quel ministère provient l'argent. Malgré la lourdeur administrative, ça a été quand même assez rapide. Le provincial, ça a pris deux ans et demi avant d'avoir 5 millions $», rappelle-t-il.

Encore des délais?

Se pourrait-il que malgré la disponibilité des fonds pour les victimes de la pyrrhotite, les travaux ne se mettent pas en branle prochainement? Avec l'arrivée des vacances de la construction, c'est ce que redoute Alain Gélinas, président de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite.

Il craint qu'à l'approche de ce congé, qui débutera la dernière semaine de juillet, cela en décourage quelques-uns d'entreprendre les travaux. «Il n'y aura pas de travaux qui vont commencer avant le mois d'août. Les gens ne voudront pas lever leur maison et attendre pendant deux semaines de temps dans les airs pendant qu'il ne se passe rien.»

Pour cet été, M. Gélinas estime qu'environ 125 maisons pourront être réparées sur trois mois, soit d'août à octobre. Les propriétaires ne louperont donc pas complètement la courte période de la construction au Québec, mais ils ont été amputés de plusieurs mois propices aux rénovations.

Cette période de flottement à l'aube de la saison de la construction ne devrait pas se répéter l'an prochain, selon Alain Gélinas. «Si on ne dépense pas tout le 15 millions cette année, l'an prochain on va pouvoir commencer les travaux plus tôt. L'entente provincial-fédéral est faite. Maintenant que la machine est partie, elle n'arrêtera pas pendant trois ans», si l'on se fie aux 30 millions $ sur trois ans promis par Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer