Plusieurs anciens députés de la Mauricie appuient Lisée

Jean-François Lisée, candidat à la direction du PQ.... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Jean-François Lisée, candidat à la direction du PQ.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Plusieurs anciens députés péquistes et bloquistes de la région appuient ouvertement la candidature de Jean-François Lisée à la direction du Parti québécois. L'ancienne députée de Champlain, Noëlla Champagne, en est une.

Noëlla Champagne... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Noëlla Champagne

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Mme Champagne ainsi que Claude Pinard, Marcel Gagnon et les bloquistes Paule Brunelle et Yves Rocheleau étaient d'ailleurs présents à une rencontre organisée le 14 juin dernier, à Trois-Rivières, en appui régional au candidat Lisée, rappelle Mme Champagne.

Alors que les candidats à la direction du parti se multiplient, le dernier en lice étant Paul Saint-Pierre Plamondon, qui est originaire de Trois-Rivières, Noëlla Champagne estime que la course à la direction est «un concours de compétences, pas de popularité».

À son avis, le fait que plusieurs anciens députés péquistes et bloquistes de la région aient donné leur appui à M. Lisée tient du fait que le candidat «inspire la sécurité et la confiance. Il est une force tranquille», résume Mme Champagne.

«J'en ai connu des chefs au cours de ma carrières politique», dit-elle. «C'est un chef que je recherche, pas quelqu'un qui est en apprentissage.»

Si M. Lisée l'emporte, l'ancienne députée de Champlain ne cache d'ailleurs pas qu'elle serait tentée de replonger dans l'arène politique.

C'est que le candidat Lisée, dit-elle, a un discours clair qui se résume en deux phrases: chasser les libéraux et réaliser l'indépendance.

«Plus je l'entends, plus je l'écoute, plus j'aime sa logique», dit-elle. «Il a une longue expérience.»

Sans vouloir minimiser les capacités des autres candidats à la chefferie, Mme Champagne estime que Jean-François Lisée serait un chef qui pourrait porter le Parti québécois au pouvoir.

Notons qu'un premier débat officiel entre les candidats se tiendra à Montréal et un deuxième à Sherbrooke. Si Sherbrooke devait se désister, c'est à Trois-Rivières qu'il aura lieu, indique Mme Champagne. La finale des débats se fera à Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer