Grève illimitée dans 32 résidences privées pour personnes âgées

Ce sont finalement 32 résidences privées pour personnes âgées, situées dans... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne

Ce sont finalement 32 résidences privées pour personnes âgées, situées dans plusieurs régions du Québec, qui seront touchées par une grève illimitée à compter de minuit ce lundi soir.

Les services essentiels seront assurés, bien qu'il s'agisse d'établissements privés. C'est donc dire que 90 % des services normalement dispensés le seront effectivement.

Le débrayage concerne près de 3000 travailleurs, principalement des travailleuses, membres de la section locale 298 du Syndicat québécois des employés de service, affilié à la FTQ.

«Ça varie environ de 40 à 50 minutes par quart de travail. Effectivement, ils doivent travailler 90 % de leur horaire, donc faire la grève 10 % et à tour de rôle. Ce n'est pas de façon simultanée, la totalité des travailleurs d'une résidence qui peuvent sortir, donc c'est à tour de rôle», a expliqué au cours d'une entrevue, lundi, Richard Belhumeur, président du syndicat.

Cette grève d'une durée illimitée survient après une grève d'une journée, qui a touché un plus grand nombre de résidences, suivie d'une grève de deux journées, les 30 et 31 mai.

Le syndicat et les parties patronales ont réussi à conclure une entente de principe dans une dizaine de résidences, mais il en reste 32 où les parties n'ont pas encore réussi à s'entendre, a précisé M. Belhumeur. Comme les négociations ont toujours cours dans certains cas, le nombre peut toutefois changer au cours des prochaines heures.

Le principal point en litige est la revendication d'un salaire de 15 $ l'heure. Actuellement, les préposés aux bénéficiaires touchent en moyenne 12,50 $ l'heure.

Comme il y a grève, certains services ne seront pas dispensés. M. Belhumeur en donne des exemples: «un lit ne sera pas changé, à moins qu'il soit souillé; un plancher ne sera pas lavé à moins qu'il y ait un dégât par terre qui représenterait un risque de chute pour les résidants; les «traîneries» dans les chambres, si elles ne sont pas par terre, ne seront pas ramassées; le linge commun comme les serviettes et débarbouillettes ne seront pas pliées, elles vont être mises dans des bacs; il n'y aura pas d'époussetage fait. Ce sont des types de tâches comme ça» qui seront omises.

«Je tiens à le répéter: nous sommes en conflit avec les employeurs; par contre, on reconnaît que ce sont des services aux personnes âgées et que la loi doit être respectée. Et on est d'accord à maintenir les services essentiels. Mais c'est évident qu'il va rester des tâches (qui ne seront pas accomplies) et que ça va créer un inconvénient dans le milieu. Mais ce sont des inconvénients qui ne mettent pas la santé et la sécurité des résidants en jeu», a pris soin de souligner M. Belhumeur.

Des résidences privées seront touchées à Saguenay, Dorval, Drummondville, Laval, Longueuil, Montréal, Princeville, Québec, Salaberry-de-Valleyfield, Sorel-Tracy, Saint-Georges, Trois-Rivières, Victoriaville et Westmount.

Voici la liste des résidences touchées, selon le syndicat:

  • Chartwell Villa Chicoutimi, 200, rue Don-Bosco, Saguenay (Chicoutimi)
  • Chartwell Villa du Saguenay, 1901, rue des Roitelets, Saguenay (Chicoutimi)
  • Chartwell Maison Hérron, 2400, chemin Hérron, Dorval
  • Résidence 600 Bousquet, 600, rue Bousquet, Drummondville
  • Chartwell Résidence L'Ermitage, 540, rue Berol, Drummondville
  • Chartwell Villa Jonquière, 3978, boul. Harvey, Saguenay (Jonquière)
  • Cavalier de LaSalle, 800, rue Gagné, Montréal (LaSalle)
  • Résidence Floralies LaSalle, 8200, rue George, Montréal (LaSalle)
  • Centre d'hébergement de la Rive, 1050, 15e Avenue, Laval
  • Résidence Ste-Rose, 105, boulevard Je-Me-Souviens, Laval
  • Résidence Laval Ouest, 2855, 27e Avenue, Laval
  • Les Habitats La Fayette, 100, boulevard Lafayette, Longueuil
  • Le Waldorf, 7400, chemin de la Côte Saint-Luc, Montréal
  • SEC Bourassa-Pelletier, 11519, avenue Pelletier, Montréal (Montréal-Nord)
  • Villa Belle Rive, 5320, boulevard Gouin Est, Montréal (Montréal-Nord)
  • Château Beaurivage, 6880, boulevard Gouin Est, Montréal (Montréal-Nord)
  • Manoir St-Jacques 125, rue Saint-Jacques Est, Princeville
  • Chartwell Dom. du Château de Bordeaux, 2140, chemin St-Louis, Québec
  • Chartwell App. du Château de Bordeaux, 2142, chemin St-Louis, Québec
  • Seigneurie de Salaberry, 20, rue St-Jean, Québec
  • Chartwell Manoir et Cours de l'Atrium, 545, Francis-Byrne, Québec
  • Chartwell Hab. Faubourg Giffard, 2321, ch. de la Canardière, Québec
  • Les Cotonniers, 45, rue Buntin, bureau 100, Salaberry-de-Valleyfield
  • Maison des aînés de Saint-Timothée, 1, rue des Aînés, Salaberry-de-Valleyfield
  • Chartwell Le Marquis de Tracy 1, 7075, ave Du Major-Beaudet, Sorel-Tracy
  • Chartwell Rés. Le Marquis de Tracy II, 8200, Industrielle, Sorel-Tracy
  • Chartwell Manoir Archer, 2828, rue du Général-Tremblay, Québec (Sainte-Foy)
  • Seigneurie du Jasmin, 11765, 1ère avenue, Saint-Georges
  • Résidence Valeo Jean XXIII, 2850, rue Brodeur, Trois-Rivières
  • Résidence Le St-Laurent, 1460, rue Notre-Dame Est, Trois-Rivières
  • Chartwell Résidence Notre-Dame Victoriaville, 222, rue Notre-Dame Ouest, Victoriaville
  • Château Westmount, 4860, boulevard De Maisonneuve Ouest, Westmount

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer