Louiseville accueille le Grand défi Pierre Lavoie

Les cyclistes ont été accueillis en grand par... (François Gervais)

Agrandir

Les cyclistes ont été accueillis en grand par leur famille, mais également par la population de Louiseville qui avait organisée une grande fête pour les athlètes.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Louiseville) On peut dire que les Louisevillois et les Louisevilloises savent recevoir. Ils n'ont pas fait exception vendredi soir alors que les quelque 1000 cyclistes qui prenaient part au Grand défi Pierre Lavoie se sont arrêtés à Louiseville.

La ville avait une allure de fête alors que les cyclistes qui avaient parcouru près de 500 km depuis jeudi soir ont passé le long d'une haie d'honneur humaine qui avait été érigée sous la Place Canadel.

Les cyclistes venaient de terminer une longue étape de 108 km. L'énergie de la foule a semblé redonner un souffle nouveau aux athlètes. «C'est la nourriture des cyclistes. C'est tellement important pour eux de bien se faire recevoir. On arrive, on est fatigué un peu. Il faut l'énergie pour continuer. On arrive dans les villages, on voit toutes les familles qui se déplacent, ça donne un sens à ce qu'ils font. C'est leur récompense», assure l'instigateur du défi, Pierre Lavoie.

Il faut dire que la température a été de leur côté dès le début et elle le sera jusqu'à la fin. «Les conditions sont exceptionnelles», reconnaît-il.

Louiseville avait mis toute la gomme pour accueillir les cyclistes comme il se doit: spectacle de cheerleading, prestation de cirque, jeux gonflables.

Il faut dire que Louiseville se disputera une bourse de 25 000 $ décernée à la ville-hôte choisie comme étant la plus accueillante par le peloton. En effet, ce sont les cyclistes qui voteront au terme de ce périple de 1000 km à qui ils octroieront cette bourse. Selon Pierre Lavoie, Louseville avait de bonnes chances de se retrouver dans le peloton de tête des villes aspirantes.

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies, était très fier de l'allure festive de sa ville vendredi soir. Pour lui, il ne fait pas de doutes: Louiseville est la ville gagnante. Il sait déjà ce qu'il ferait du montant de la bourse: les fonds seraient remis à la maison des jeunes de Louiseville. «On va faire un skateparc qui s'appellera le skateparc Pierre-Lavoie et ses amis», indique M. Deshaies.

Le choix de s'arrêter à Louiseville n'était pas anodin pour l'équipe du Grand défi. L'an dernier, le Grand défi Desjardins de la caisse de l'Ouest de la Mauricie avait beaucoup inspiré les organisateurs, où douze cyclistes avaient entrepris un périple consistant à parcourir la distance entre Key West en Floride et Louiseville.

Le peloton s'est arrêté une heure avant de prendre la direction de Terrebonne. Il atteindra le stade olympique dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer