Déjà 25 ans pour le Centre d'entraide aux rayons du soleil

Patricia Dellow, directrice générale du Centre d'entraide aux... (François Gervais)

Agrandir

Patricia Dellow, directrice générale du Centre d'entraide aux rayons du soleil.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Ménard
Louis Ménard
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Centre d'entraide aux rayons du soleil fête cette année son 25e anniversaire. L'organisme, fondé en 1991 par Jean-Guy St-Onge, a pour mission de favoriser la réinsertion sociale des personnes ayant ou ayant déjà eu des problèmes de dépendance (alcool, drogues, jeu).

Chaque jour, une trentaine de personnes fréquentent l'endroit, reconnu par le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, afin de briser l'isolement. De plus, l'organisme a, entre autres, reçu au delà de 1900 appels pour de l'aide et des références, rejoint 200 nouvelles personnes par l'entremise de ses services, et effectué gratuitement 71 rencontres psychologiques.

Afin de financer ses activités récréatives offertes au centre, dirigé par Patricia Dellow, le Centre d'entraide aux rayons du soleil tient, ce samedi 18 juin, son activité annuelle de financement de rabaska qui se déroulera au parc des Ormes de Saint-Jean-des-Piles à 13 h. La descente est d'une durée d'environ 1 h 30 (arrivée à la marina de Grand-Mère).

Pour s'inscrire ou pour prendre des informations sur les coûts (comprend un buffet froid, transport et bouteille d'eau) et sur le déroulement de l'activité, il suffit d'appeler au 819-533-4829.

De plus, un ponton sera sur place pour assurer la sécurité des participants lors de l'activité. Il est obligatoire de s'inscrire à l'activité afin de réserver sa place dans le rabaska.

Centre d'hébergement

Depuis 2001, un centre d'hébergement s'est ajouté à l'organisme. Il s'agit d'un centre d'hébergement avec encadrement thérapeutique d'une durée de quatre à 12 mois. Le Centre d'hébergement rayons du soleil a reçu sa troisième certification en janvier 2015 et elle est valide jusqu'en 2020.

Des coupes à l'aide sociale ont mis en péril les services du centre d'hébergement en 2015, mais à la suite de la mise en place d'un plan de redressement, le ministère de la Santé et des Services sociaux a approuvé un programme de financement pour les trois prochaines années. 

La pertinence d'une telle ressource a été démontrée par le succès obtenu par plusieurs personnes qui l'ont fréquentée. À ce jour, neuf anciens résidants sont toujours en situation d'emploi et deux autres ont récupéré la garde de leurs enfants.

De plus, un ancien client a fondé sa propre compagnie informatique et a été honoré par la chambre de commerce deux années consécutives.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer