L'actualité régionale en bref

On retrouve sur la photo, Edier Ardey Munoz,... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

On retrouve sur la photo, Edier Ardey Munoz, finissant, Yves Guérin, directeur de la direction du partenariat, de la planification et du soutien aux opérations d'Emploi-Québec Mauricie, Pierre Auger, vice-président du conseil d'administration de l'Atelier Action jeunesse, Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières, Paméla Lemire Piché, finissante, Manon Désilets, directrice de l'Atelier Action jeunesse, et Martin Battig, propriétaire de Battig Design.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux jeunes soudeurs reçoivent leur attestation

L'Atelier Action jeunesse a remis des attestations de formation aide-soudeur à Paméla Lemire Piché et Edier Arvey Munoz, deux finissants qui occupent un emploi depuis presque un an.

L'Atelier offre différents services de soutien aux décrocheurs de 16 à 30 ans.

Le programme de formation d'aide-soudeur est spécialement adapté aux besoins des jeunes qui éprouvent des difficultés dans le système scolaire public régulier.

Réflexion sur l'environnement

Dans le cadre de la récente Journée mondiale de l'environnement, la Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec et ses partenaires locaux de la deuxième édition des Rendez-vous des générations ont dévoilé les résultats de cette réflexion intergénérationnelle qui portait sur le thème de l'environnement.

Cet exercice a permis aux 166 participants des cinq MRC du territoire de donner leur vision et de mettre en commun leurs idées pour favoriser la protection de l'environnement.

L'une des préoccupations majeures est le réchauffement de la planète qui engendre de grands changements climatiques. La pollution sous toutes ses formes et l'épuisement des ressources naturelles sont d'autres sujets d'inquiétude.

Les participants ont également manifesté des préoccupations face à la récupération, entre autres, car les mécanismes ne sont pas clairs pour certains.

La protection de la planète étant un phénomène mondial, tout le monde doit faire sa part, soutient-on. Il faut donc informer et sensibiliser la population sur son rôle individuel et collectif. Selon les participants, il y a beaucoup de travail à faire au niveau politique. «Non seulement il faut prendre soin de la planète, mais il faut donner l'exemple et penser à l'avenir des générations futures», a-t-on conclu.

Deux jeunes soudeurs reçoivent leur... (Archives, Le Nouvelliste) - image 3.0

Agrandir

Archives, Le Nouvelliste

Fermeture du lien interrives La Gabelle

Le lien interrives de La Gabelle sera fermé jusqu'en décembre 2017 pour permettre la réalisation de travaux. Les automobilistes qui souhaitent traverser la rivière Saint-Maurice à cette hauteur devront donc planifier leurs déplacements en optant pour un autre trajet.

Le lien sera complètement fermé pendant les travaux, soit de juin 2016 à décembre 2017, mais sera ouvert pendant les vacances de la construction de 2016 et 2017 et la période des Fêtes 2016.

Les travaux visent le remplacement du mécanisme de levage des vannes. La sécurité du public et des travailleurs justifie la fermeture du lien interrives.

La RGMRM a reçu son certificat temporaire

La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie a récemment reçu un certificat d'autorisation temporaire du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour continuer à opérer son lieu d'enfouissement technique (LET) à Saint-Étienne-des-Grès.

Ce certificat lui permettra d'enfouir les matières résiduelles de ses clients dans certaines zones précises des cellules 1 et 3 du LET. Elle doit au préalable procéder à des travaux d'installation de drains de captation des biogaz, indique la porte-parole, Sylvie Gamache.

En attendant la fin de ces travaux, les matières résiduelles des clients de la Régie sont envoyées au lieu d'enfouissement de Champlain avec qui la Régie a pris entente.

Le certificat d'autorisation émis à la Régie est valide jusqu'au 30 septembre et il est assorti de plusieurs conditions.

Avec Brigitte Trahan

Sainte-Eulalie amie des aînés

Sainte-Eulalie vient d'amorcer sa démarche pour devenir Municipalité amie des aînés (MADA). Un comité composé de personnes d'expérience vient d'être formé.

«Toutes les études démontrent que le nombre de personnes aînées augmentera de façon importante d'ici quelques années. La démarche MADA va nous aider à créer un milieu de vie où il fait bon vivre», a commenté le maire André DeMers.

La conseillère Françoise Vigneault est responsable du dossier. «Nous allons comprendre la réalité de nos aînés puis ensuite, proposer un plan d'action d'ici 18 mois sur des aspects majeurs tels que la santé, la participation citoyenne et la sécurité. Je suis très heureuse de la volonté d'implication du comité», a-t-elle conclu.

Pierre Lavoie... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 6.0

Agrandir

Pierre Lavoie

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Mallette et le Grand Défi Pierre Lavoie

Dans le cadre de son 75e anniversaire, Mallette s'associe au Grand Défi Pierre Lavoie.

L'achat d'un Cube de coeur Mallette au coût de 100 dollars permettra de réinvestir en totalité ce montant dans les écoles publiques de chacune des localités où Mallette compte un bureau.

C'est en marge de cette campagne majeure de financement que Pierre Lavoie a prononcé une conférence récemment à Trois-Rivières.

On reconnaît sur la photo des participants au... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 7.0

Agrandir

On reconnaît sur la photo des participants au projet dont Anthony Fournier, Félix Tremblay Poirier, Danalove Vincent, Rose Gauthier, Christelle Gignac, Mégane Gauthier ainsi que les enseignants Junior Trudel, Nancy Dionne, Nancy Leblanc, Éric Massicotte et la directrice de l'école Du Rocher Caroline Rouillard de même que la directrice générale du Centre d'action bénévole de Grand-Mère, Sylvie Gervais.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Lancement du conte L'Atelier des Farfadets

Le Centre d'action bénévole de Grand-Mère et l'école secondaire Du Rocher ont lancé lundi le conte L'Atelier des Farfadets, un outil pédagogique et de promotion de l'action bénévole.

Ce conte, réalisé par des élèves de cinquième secondaire, fait la promotion des valeurs d'entraide et de partage. Une version numérique peut d'ailleurs être vue sur le site YouTube. Un lien pour y accéder se trouve sur le site Internet du Centre d'action bénévole, au www.cabgm.org.

Raphaëlle Julien Caron, directrice générale de Fondation Trois-Rivières... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 8.0

Agrandir

Raphaëlle Julien Caron, directrice générale de Fondation Trois-Rivières pour un développement durable, était accompagnée pour l'occasion de Martin Magny, président de la Fondation, de Claude Lessard, président de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, de Michel Cormier, conseiller municipal à Trois-Rivières, ainsi que de Marise Côté, directrice de l'école Louis-de-France, la première école à recevoir ses arbres.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Planter des arbres dans les cours d'écoles

La Fondation Trois-Rivières pour un développement durable plante des arbres toute la semaine dans les cours de huit d'écoles primaires.

Cette initiative vise l'amélioration de la qualité de l'air afin d'offrir un environnement plus sain pour les enfants. Les écoles participantes reçoivent dix arbres chacune.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer