Des coureurs sales... mais heureux!

Il ne fallait pas avoir peur de se... (Olivier Croteau)

Agrandir

Il ne fallait pas avoir peur de se salir pour franchir les 25 obstacles de la Bootcamp Race à l'île Saint-Quentin.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les coureurs qui ont pris part à la Bootcamp Race de l'île Saint-Quentin ne devaient pas craindre d'être couverts de boue. Ils ont été 2000, samedi, à participer à cette salissante course à obstacles intitulée «Invasion de l'île» et qui demandait agilité, force et endurance pour compléter le parcours de 6 kilomètres.

De la boue de la tête aux pieds,... (Olivier Croteau) - image 1.0

Agrandir

De la boue de la tête aux pieds, c'est le cas de le dire! 

Olivier Croteau

Pour la première fois, l'entreprise Bootcamp Race s'était déplacée à Trois-Rivières. L'emplacement géographique enviable de l'île Saint-Quentin leur a d'ailleurs permis d'essayer quelques variantes au parcours. Pierre Lacouchie, l'un des responsables, souligne d'ailleurs que la course débutait par un tour en bateau-dragon, une première pour l'entreprise.

Les participants regagnaient ensuite la terre ferme pour compléter le reste du trajet composé de 25 obstacles. Quelques passages de la course se déroulaient également dans le fleuve Saint-Laurent.

Aucun des participants n'est ressorti de là sans porter une tache de terre ici et là. Pour d'autres, c'est le corps entier qui était recouvert de boue. Malgré tout, ils semblaient heureux, quoiqu'exténués, d'avoir complété le parcours.

M. Lacouchie assure que des gens de tous les âges et de toutes les formes physiques peuvent prendre part au parcours.

«Notre philosophie, c'est que pratiquement tous nos obstacles sont accessibles par tout le monde. Si les gens ont de la difficulté à grimper par exemple, on voit une belle entraide alors que d'autres participants leur donnent un coup de main», illustre-t-il.

Le responsable a été conquis par l'île-Saint-Quentin. Il espère que cette course se transformera en rendez-vous annuel pour les coureurs qui n'ont pas peur de la saleté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer