Traverser à la nage 22 lacs en 22 jours

On retrouve sur la photo, à l'arrière, Stéphane... (Sylvain Mayer)

Agrandir

On retrouve sur la photo, à l'arrière, Stéphane Robitaille, directeur de l'école de la Tortue-des-Bois, Franck Chaumanet instigateur du défi 22 lacs en 22 jours, Sylvie Gervais, responsable du projet École-Forêt-Nature, et à l'avant, Ysabel Mato, ambassadrice et commanditaire, et Évangeline Simard, participante au projet École-Forêt-Nature.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) Franck Chaumanet l'admet lui-même, il n'est pas un grand nageur. Il s'est tout de même lancé le défi de traverser à la nage 22 lacs en 22 jours sur le territoire de Saint-Mathieu-du-Parc entre le 7 et le 28 août. Alliant son défi personnel à son désir d'agir pour sa communauté, il prévoit donner au moins 25 000 «coups de bras» dans les lacs de sa municipalité au profit de l'école de la Tortue-des-Bois.

«L'idée est venue de plusieurs motivations. La première était que j'étais à un stade de ma vie où je voulais refaire de l'activité physique, pratiquer un sport de façon régulière», commence le Français d'origine, arrivé au Québec en 1994 et qui agit comme chef et associé de la microbrasserie Le Trou du diable de Shawinigan depuis sa fondation en 2005. Pour ajouter du sens à sa volonté de se remettre en forme, il a souhaité en faire bénéficier la localité dans laquelle il habite depuis 15 ans.

«Le déclic, c'est un reportage que j'ai vu sur deux grimpeurs qui s'étaient donné le défi d'escalader 40 sommets en 40 jours, en faisant une collecte de fonds pour des communautés autochtones locales. C'était vraiment inspirant et je me suis demandé comment je pourrais appliquer cela à Saint-Mathieu», raconte l'homme de 42 ans. Une des richesses de Saint-Mathieu-du-Parc se déploie dans ses dizaines de lacs, et l'idée d'y nager s'est profilée dans son esprit.

Étiez-vous déjà un nageur?, demande-t-on au chef et homme d'affaires, qui a aussi déjà gagné sa vie comme éclairagiste et directeur technique pour l'ancienne salle

Le Maquisart à Trois-Rivières. «Un nageur? Pas du tout. J'ai même un peu le vertige des profondeurs!», répond-il en évoquant l'idéal du dépassement de soi derrière sa démarche.

«Ça représente entre 27 et 30 km de nage, ce qui totalise plus de 1000 longueurs de piscine de 25 mètres, et en termes de coups de bras on est dans les 25 000», estime le Mathieusaintois en parlant de son défi sportif. Depuis un an, il nage au moins trois ou quatre fois par semaine, ce qui lui apporte déjà une certaine satisfaction par rapport à son objectif de bouger davantage. «Mais l'important là-dedans, c'est vraiment la collecte de fonds, le soutien du projet pour la fondation de l'école de la Tortue-des-Bois», insiste-t-il.

L'argent recueilli sera remis à la fondation de l'école de Saint-Mathieu, spécifiquement pour le projet École-Forêt-Nature qui, comme son nom le suggère, est axé sur l'éducation en nature. Projet-pilote expérimenté avec les élèves de la maternelle cette année, il pourrait être étendu aux autres niveaux de l'école. La fondation aurait besoin de 10 000 $ pour financer la première année de son implantation plus complète.

«Porter des projets comme celui-là pour l'école de la Tortue-des-Bois fait en sorte qu'elle puisse continuer de se démarquer, d'innover et de recruter. Là, ça va, il y a 80 élèves, mais plus tard, il peut y en avoir seulement 50 et ça peut péricliter rapidement. Il n'y a rien d'acquis, il faut attirer des familles, rajeunir la population. Il faut se démarquer, comme école, pour attirer de nouveaux élèves, de nouvelles familles en région», plaide M. Chaumanet.

Des activités de financement seront organisées dans le cadre du défi 22 lacs en 22 jours, dont un 5 à 7 au Salon Wabasso du Trou du Diable le 15 juin. Une grande fête au Camp du Lac Vert est aussi prévue le 28 août. Il est possible de faire des dons en ligne via le site www.laphilanthrope.com/22lacsen22jours, ou de participer à titre de partenaire avec la possibilité d'accompagner M. Chaumanet dans certaines portions de son défi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer