À vélo grâce à l'ergo

À l'avant, on voit les participants Alexis et... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

À l'avant, on voit les participants Alexis et Léonie. Derrière, on reconnaît le Dr Raymond Perreault du Centre de pédiatrie sociale, Noémi Cantin, professeure en ergothérapie à l'UQTR, Laurence Boisclair, étudiante en ergothérapie ainsi que Jason St-Yves, directeur de l'école Sainte-Thérèse.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Environ 70 élèves de maternelle et première année de l'école Sainte-Thérèse de Trois-Rivières ont pu apprendre à bien rouler à bicyclette grâce à un partenariat avec les professeurs et étudiants du département d'ergothérapie de l'UQTR.

Le Projet vélo, qui se tient depuis le début du mois de mai, proposait du soutien et de l'enseignement offert par les membres du département d'ergothérapie, permettant aux enfants d'apprendre les rudiments du vélo. Environ 90 % de ces jeunes participants ne savait même pas faire de la bicyclette au début du projet.

«Nous avons filmé les entraînements à vélo au début du mois, et passé de nombreuses heures à analyser les caractéristiques de tous les participants afin de cibler les besoins spécifiques de chacun. La stratégie a été gagnante, car après trois à neuf sorties à vélo en un mois, les enfants ont réussi à surmonter les obstacles qui les empêchaient de pédaler, que ce soit un manque d'expérience, des difficultés motrices ou encore la peur et l'insécurité», signale Noémi Cantin, professeure en ergothérapie et responsable du Projet vélo.

La direction de l'école Sainte-Thérèse se réjouit d'un tel partenariat. «Notre école accueille une grande proportion d'enfants venant de familles démunies et d'immigrants. L'activité physique permet dans bien des cas d'amener les jeunes à s'exprimer, se dépasser et découvrir leur plein potentiel», indique Jason Saint-Yves, directeur de l'école.

L'organisme Vélo de quartier a donné 35 bicyclettes à l'école Sainte-Thérèse pour la réussite de ce projet, et le Centre de pédiatrie sociale a offert une partie du financement nécessaire. Finalement, Laferté Bicycles remettra une sonnette à chaque participant pour qu'il l'installe sur son vélo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer