Le public invité à accueillir des pèlerins

De gauche à droite: Pierre-Oliver Tremblay, recteur du... (François Gervais)

Agrandir

De gauche à droite: Pierre-Oliver Tremblay, recteur du Sanctuaire, Pierre Montreuil, responsable des communications et Jonathan Houle, coordonnateur de Cap Jeunesse.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Cet été, le Festival de l'Assomption du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et le Grand Prix de Trois-Rivières se tiendront - encore une fois - à la même date, soit du 7 au 15 août.

«Ça fait quelques fois que ça arrive et c'est néfaste pour toute la région parce que les deux gros événements touristiques arrivent en même temps», indique le recteur du Sanctuaire, Pierre-Olivier Tremblay. «On souhaiterait qu'il n'y ait pas de juxtaposition des deux événements», dit-il.

«On a encore la Madone, mais c'est déjà plein. L'an passé, il y en a qui allaient à Grand-Mère ou à Drummondville pour trouver un espace de logement», raconte-t-il, parce ce que tous les lieux d'hébergement de la région étaient pleins.

Le recteur précise qu'il a «entrepris des conversations avec les acteurs du milieu», afin de tenter de régler cette situation à moyen terme.

Le lundi, 16 mai, à 19 h, dans la salle Frédéric, le Sanctuaire organise une rencontre d'informations à laquelle sont invitées toutes les personnes désireuses d'accueillir à leur domicile un ou des pèlerins pour une à trois nuits. Les enjeux de logistique comme le transport, par exemple, seront alors abordés. Notons que 40 000 personnes assistent au Festival de l'Assomption et 100 000 fréquentent les activités estivales du Sanctuaire.

Les gens y viennent de partout au Québec, de l'Ontario, des provinces maritimes, des États-Unis.

Cette initiative lancée pour trouver du logement aux pèlerins tombe en plein dans le thème de l'Année sainte décrétée par le pape François, «Et si j'ouvrais la porte...»

Depuis plus de 500 ans, «à chaque début d'Année sainte, une porte est ouverte, particulièrement dans les quatre grandes basiliques à Rome. Cette année, le pape François a décidé de démocratiser la démarche. Il y aura donc des portes dites de la Miséricorde dans tous les diocèses du monde», indique le recteur Tremblay. Celle du Sanctuaire sera inaugurée le 14 mai à 16 h. Peut-être ce que celle des fidèles s'ouvrira aussi pour les pèlerins en août.

Parmi les événements qui marqueront l'été, au Sanctuaire, Cap Jeunesse organisera, du 19 au 31 juillet, un grand rassemblement provincial pour être en communion avec ceux et celles qui participeront aux Journée mondiales de la jeunesse en Pologne. Il est encore possible de s'inscrire à cette activité. Une pièce de théâtre sera notamment présentée à cette occasion.

Le festival de l'Assomption sera le théâtre de cinq journées de concerts en plein air et de neuf journées de prédication qui, à la demande du public, seront diffusées sur les ondes de TV Cogeco le jour même partout au Québec et non une semaine après comme avant.

À cette occasion, le Sanctuaire veut mettre davantage ses terrains en valeur. La programmation n'a toutefois pas été dévoilée vendredi.

Le recteur indique que l'optimisme règne en ce qui concerne les partenariats qui continuent à se construire entre le Sanctuaire et le milieu. Par exemple, les Franciscains de Trois-Rivières organisent un pré-festival de l'Assomption. De son côté, la Ville de Trois-Rivières, via la Corporation de développement culturel, Tourisme Trois-Rivières et IDÉ Trois-Rivières, offre un soutien constant, mentionne-t-il.

D'autres partenariats se sont noués, notamment avec la FADOQ, l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières qui loue le sous-sol de la Basilique pour répéter et la Fondation québécoise du cancer.

Le Sanctuaire accentuera, en 2016, l'utilisation de moyens modernes de communication pour rejoindre les gens. Outre sa présence croissante sur Facebook, le Sanctuaire est sur le point de rénover complètement son site web. «Dans quelques semaines, nous aurons une nouvelle vitrine», indique Pierre Montreuil, responsable des communications en précisant que le nouveau site internet «sera de calibre international».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer