Le monde des affaires appuie le projet de résidence à Saint-Tite

Voici une maquette du projet Le Béli présentée...

Agrandir

Voici une maquette du projet Le Béli présentée par le Groupe Beaumier.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet de construction d'une résidence pour personnes âgées à Saint-Tite continue de faire couler de l'encre. C'est maintenant au tour de la Chambre de commerce de Mékinac de se prononcer en faveur de l'initiative.

Dans un communiqué émis mardi, la présidente de l'organisme, Ève Béland, estime que les retombées économiques créées par le projet du Groupe Beaumier, nommé Le Béli, sont trop importantes pour ne pas appuyer ses instigateurs.

«Le projet a suscité des discussions au sein de notre organisation. Tous se sont entendus pour approuver un projet d'une telle nature. Nous avons discuté avec le promoteur et les entreprises du territoire seront sollicitées pour la construction de cette résidence et nous en sommes très satisfaits.»

La Chambre maintient que plusieurs firmes de la région seront assurément contactées afin de participer à la construction de la phase 1 du projet, d'une valeur de 12 M$. Une quarantaine d'emplois seraient créés.

«Un bottin des entreprises sera remis au promoteur afin de valoriser nos entreprises locales susceptibles de participer aux différentes phases de construction, souligne la présidente. La population est vieillissante et le milieu a constaté à maintes reprises le manque d'hébergement pour les personnes de 55 ans et plus. Le projet d'hébergement permettra de maintenir ces gens ici et d'éviter des départs vers l'extérieur.»

Le Groupe Beaumier souhaite faire l'acquisition du terrain de baseball de la ville afin d'y ériger Le Béli, une situation qui forcerait le déménagement de cette infrastructure vers un autre terrain situé à l'ouest de la rue Saint-Gabriel, où sont déjà situés les terrains de soccer de la municipalité. Cette décision déçoit des joueurs de l'endroit. Pour l'entreprise, il s'agit du seul site viable afin de permettre aux résidents des futurs 86 appartements et 19 chambres pour personnes semi-autonomes de profiter de tous les services nécessaires à proximité. Le maire de Saint-Tite, André Léveillé, s'est prononcé en faveur du projet, et que celui-ci, avec le déménagement du stade de baseball, pourrait s'inscrire dans un développement plus large du secteur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer