Le vice-président de la CCITR rassuré par le pdg de Via Rail

Le président et chef de la direction de...

Agrandir

Le président et chef de la direction de Via Rail, Yves Desjardins-Siciliano, en compagnie du vice-président de la CCITR, Pierre Mercier.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À la suite d'une rencontre privée avec le président et chef de la direction de Via Rail, Yves Desjardins-Siciliano, une délégation de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières (CCITR) est revenue enthousiaste par rapport au projet d'un train de passagers sur la rive nord.

«On est super content», a confié le vice-président de la Chambre, Pierre Mercier, qui était accompagné de Denis Gamache, Amélie St-Pierre et Jean-Claude Gendron.

L'échange a eu lieu mardi en marge d'une conférence que donnait le grand patron de Via Rail devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec.

Selon M. Mercier, l'échéancier réaliste se situe davantage autour de quatre à cinq ans étant donné que «ça prend six mois pour commander des rails».

Si les sommes débloquées par le fédéral se veulent rassurantes dans le dossier, les représentants des gens d'affaires trifluviens étaient soulagés d'apprendre que le train électrique proposé par la Caisse de dépôt ne constituait pas un frein au retour du train à Trois-Rivières. «C'est même un signe encore plus probant», a-t-il fait remarquer, évoquant l'intermodalité.

La CCITR a récemment mis sur pied une table de travail constituée de décideurs régionaux pour faire cheminer ce projet et pour s'assurer de sa concrétisation dans les délais prescrits.

L'organisme dispose de l'appui formel de la population, de la communauté d'affaires de la région ainsi que du député fédéral, François-Philippe Champagne, pour offrir une alternative fiable et très sécuritaire au déplacement par automobile.

«La mise en place du train de passagers aura pour effet de diminuer les gaz à effet de serre, de réduire les embouteillages et de diminuer la pression constante sur le réseau autoroutier», a-t-on conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer