Une nouvelle usine à Shawinigan

Manuel Harvey est convaincu que L'usine à grilled... (François Gervais)

Agrandir

Manuel Harvey est convaincu que L'usine à grilled cheese attirera l'attention à Shawinigan cet été.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) D'ici quelques jours, les commerçants du centre-ville de Shawinigan verront apparaître un livreur de grilled cheese en tricycle pour sustenter les travailleurs et les visiteurs sur l'heure du midi. Une tentative du Broadway qui devrait produire son effet.

Cette initiative originale constituera la touche finale de L'usine à grilled cheese, qui a effectué sa première sortie officielle lors de l'activité «Toute la ville parle PME» de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan, jeudi soir. Fraîchement peint, le camion distinctif a attiré l'attention pendant qu'à l'intérieur, le promoteur du projet, Manuel Harvey, préparait ses assiettes spéciales pour les quelque 80 invités à la Maison de la culture Francis-Brisson.

Le jeune homme d'affaires avait tenté une première expérience du genre, très concluante, lors de la dernière édition du Festival western de Saint-Tite. Il s'est fait connaître dans le milieu de la restauration à diverses adresses dans la région. L'an dernier à pareille date, il devenait l'exploitant de la bannière Chez Arthur, en plus de lancer un service de traiteur. Son nouveau projet ne l'empêche pas de poursuivre ses activités à l'Auberge Escapade.

Il a élaboré L'usine à grilled cheese avec le propriétaire du Broadway, Marc Ménard, qui a tellement été séduit par le concept qu'il a offert à M. Harvey de devenir son partenaire d'affaires dans la microbrasserie.

«La réponse est extraordinaire», sourit le concepteur. «Nous avons toutefois dû ralentir un peu, parce qu'on manque de main-d'oeuvre!»

En fait, le nouveau food truck de Shawinigan est déjà réservé pour une vingtaine d'événements cet été. M. Harvey croit que son idée fera rapidement des petits.

«Nous voulons franchiser le projet», annonce-t-il. «On va commencer par la Mauricie et après, on verra...»

M. Ménard se réjouit aussi de la réponse des clients à une recette vieille comme le monde, qu'il associe à de précieux souvenirs d'enfance.

«C'est le grilled cheese réinventé!», lance-t-il. «Nous avons le traditionnel jaune fromage et le jaune bacon, mais nous avons aussi celui à la queue de boeuf braisé et champignons poêlés, à la truite fumée, au porc effiloché, au jambon braisé à la bière... Nous avons aussi des poutines et un menu sur ardoise au pub. Sans avoir trop fait de publicité, c'est fou, nos repas vont super bien!»

M. Ménard tenait à faire un petit clin d'oeil au passé industriel de sa ville sur le logo de sa nouvelle marque.

En effet, le concept est illustré par les anciennes cheminées de l'aluminerie Alcan, qui reposent sur une roue d'engrenage.

Cet été, le propriétaire du Broadway veut aussi aménager une nouvelle terrasse à l'arrière, avec feu de foyer et BBQ.

Ces nouveautés entraîneront des investissements d'environ 80 000 $ et la création de trois ou quatre emplois à temps plein, sans compter une quinzaine d'autres à temps partiel au coeur de la saison estivale.

L'entreprise comptera dorénavant une équipe de 45 personnes au centre-ville, en plus d'une dizaine d'autres au P'tit Broadway du secteur Grand-Mère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer