Doublement de l'autoroute 55: rencontre avec le ministre

Des représentants des trois Chambres de commerce du Centre-du-Québec, dont... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bécancour) Des représentants des trois Chambres de commerce du Centre-du-Québec, dont celle du Coeur-du-Québec, ont rencontré lundi le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec pour discuter des dossiers du doublement des voies de l'autoroute 55 ainsi que de son prolongement vers Victoriaville.

De retour de cette rencontre avec Jacques Daoust, les représentants des trois Chambres de commerce se disaient optimistes. Rappelons qu'ils demandent le doublement de l'autoroute 55 entre Bécancour et l'autoroute 20 ainsi que le prolongement et le doublement entre l'autoroute 20 et Victoriaville, via l'actuelle route 955.

«Les trois organismes ont concentré leurs interventions sur les aspects économiques de ce projet. Ils estiment qu'il s'agit là d'une infrastructure majeure du développement économique pour le Centre-du-Québec», expliquent les trois Chambres dans un communiqué de presse publié à la suite de leur rencontre avec le ministre des Transports.

Ces deux projets routiers favoriseraient les quelque 1700 entreprises manufacturières présentes dans le Centre-du-Québec dont la majorité sont des entreprises exportatrices. Jacques Daoust a toutefois mentionné que le projet doit d'abord être inscrit au Programme québécois des infrastructures.

«Nous ferons les démarches nécessaires pour rencontrer les ministres responsables du Centre-du-Québec et de la Mauricie, Laurent Lessard et Julie Boulet», explique Chantal Lafond, vice-présidente de la Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec. «Nous souhaitons les rencontrer rapidement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer