L'église de Saint-Justin fermera

L'église de Saint-Justin fermera ses portes, probablement d'ici... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

L'église de Saint-Justin fermera ses portes, probablement d'ici la fin de 2016.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Justin) «On a été ordonné pour célébrer et rassembler les gens dans les églises. On n'a pas été ordonné pour ça.»

À court de ressources financières, la desserte de Saint-Justin a décidé de fermer son église, au grand regret du curé Jean-Pierre Guillemette. La fabrique n'a plus d'argent, elle qui devrait investir au moins 200 000 $ pour réparer la toiture de l'église qui laisse entrer l'eau dans la bâtisse.

«C'est officiel, confirme le curé Guillemette. Le conseil a envoyé une résolution à l'évêque, disant qu'on suit la volonté de la population.»

Cette volonté s'est exprimée le 20 mars. Convoqués à une assemblée, les paroissiens ont voté à 87 % en faveur de la fermeture qui devrait se dérouler en 2016 même si la date n'est pas encore fixée: plusieurs détails doivent être réglés avant d'en arriver à cette étape.

Saint-Justin doit trouver une paroisse voisine qui gérera son cimetière et qui accueillera les registres paroissiaux. Une approche a été faite auprès de Sainte-Ursule, précise le curé Guillemette.

«La secrétaire de la fabrique de Sainte-Ursule s'occupe déjà de la comptabilité de Saint-Justin. Elle est au courant des dossiers.»

Les archives de la desserte de Saint-Justin devront être disposées, probablement au diocèse de Trois-Rivières. L'inventaire des biens permettra de déterminer quels objets pourront être mis en vente. «On pourra vendre les bancs, les tables et les chaises du sous-sol. On pourra vendre des statues. L'orgue peut être vendu. Tout ce qui n'est pas sacré peut être vendu. Les objets sacrés pourront être transférés dans d'autres églises ou envoyés à l'évêché. Mais l'église de Saint-Justin a passé au feu il y a plusieurs années. Beaucoup de choses ont été détruites.»

Le curé Guillemette ajoute que le conseil de fabrique devra décider si l'église sera démolie ou si elle sera mise en vente. Cette décision sera vraisemblablement prise après le printemps.

La fermeture de l'église Saint-Justin est une première pour la zone Valentine-Lupien, composée de 14 paroisses situées à l'ouest de la Mauricie.

Les messes à la Municipalité?

Les fidèles pourront continuer de fréquenter leur église jusqu'à la fermeture définitive de celle-ci. Par la suite, ils devraient être en mesure de poursuivre leur engagement religieux dans leur localité. La Municipalité de Saint-Justin a exprimé la volonté de prêter à la fabrique un local situé dans la bâtisse abritant la bibliothèque municipale. Les messes pourraient y être célébrées.

Aucune décision officielle n'a été prise en ce sens par le conseil de Saint-Justin. Les élus auront l'occasion de débattre du sujet à la prochaine séance ordinaire, en mai.

Un dossier de 2008

La fermeture de l'église de Saint-Justin est envisagée depuis le printemps de 2008. En raison de la diminution de la fréquentation aux messes et de la décroissance des montants provenant de la dîme, la fabrique accusait alors un déficit de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Le conseil de fabrique avait sonné l'alarme. Une campagne de financement avait été lancée, mais le résultat avait été moindre qu'espéré.

Le scénario de fermeture est revenu dans l'actualité en 2014. Une nouvelle campagne de financement a été mise sur pied. Cette fois, les résultats ont été intéressants: près de 15 000 $ avaient été amassés au printemps de 2015. Les efforts ont été toutefois insuffisants pour redresser la situation de façon définitive.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer