Nouveau projet pour soutenir les tout-petits dans leur cheminement scolaire

Anne Brassard, directrice par intérim de l'école Jacques-Buteux,... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Anne Brassard, directrice par intérim de l'école Jacques-Buteux, Danielle Arsenault, membre du comité directeur du RLS, Sylvie-Rose Tremblay du CIUSSS MCQ, Élaine Froment, directrice de l'école Centrale, et Guylaine Asselin, coordonnatrice du RLS.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Plusieurs intervenants ont décidé d'unir leur force afin d'assurer une rentrée scolaire optimale aux jeunes enfants qui entrent à la maternelle. Il s'agit d'une initiative lancée par le Réseau local de services de santé et de bien-être du Haut Saint-Maurice.

L'objectif visé par le regroupement des expertises des CPE, des écoles et du CIUSSS MCQ est simple. On souhaite que l'enfant trouve, dès le départ de son parcours scolaire, les ressources adaptées à ses besoins afin de lui permettre d'atteindre un niveau de réussite maximal.

Le projet «VIR-âge 5 ans», c'est une invitation lancée aux parents et aux enfants qui entreront à la maternelle lors de la prochaine année scolaire. Pendant une demi-journée, ils seront invités à visiter l'école qui les accueillera et à participer à six ateliers.

Les enfants participeront à des ateliers d'observation tels psychomotricité, langage, concentration, habiletés sociales et motricité fine.

«L'activité va se dérouler en mai. C'est intéressant parce que ça va nous permettre d'outiller les parents. De cette façon, ils vont être en mesure d'aider leur enfant durant l'été s'il y a des petits manquements. Comme ça, quand il va arriver è l'école, il va être prêt», note Sylvie-Rose Tremblay, infirmière clinicienne du CIUSSS MCQ.

Les parents, pour leur part, participeront à des ateliers portant sur la nutrition, les services de garde, le transport scolaire, les communications scolaires et le fonctionnement en classe.

Ensemble, ils participeront également à l'atelier santé globale incluant la vaccination, l'hygiène dentaire et des informations sur les sièges d'auto. Cette activité permettra de sécuriser à la fois parents et enfants dans cette importante étape de leur vie et de connaître les ressources auxquelles ils peuvent avoir recours.

La volonté première du projet était de mettre en place toutes les ressources nécessaires au cheminement scolaire des enfants pouvant présenter certaines difficultés. Les écoles et les centres de la petite enfance du territoire ont convenu de mettre commun leurs observations afin que, dès la première journée scolaire d'un enfant, ce dernier puisse avoir accès à un groupe de pairs et aux professionnels lui permettant d'évoluer dans ce nouveau milieu de vie du monde scolaire.

Les intervenants voulaient également regrouper, dans un seul rendez-vous, les activités «Revue santé cinq ans» portées par l'équipe enfance-famille du CIUSSS MCQ, centre de services du Haut Saint-Maurice et celle «Intégration à l'école» des écoles.

«C'est de rendre l'utile à l'agréable aussi. Maintenant, tout va se faire dans une demi-journée. On espère aller chercher plus de personnes en faisant ensemble», lance Élaine Froment, directrice de l'école Centrale.

L'activité se déroulera à l'école Jacques-Buteux (6 mai), à l'école Centrale (13 mai) et au La Tuque High School (25 mai). Une centaine de jeunes qui sont visés par le projet cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer