Un nouveau pavillon permanent au Vieux Presbytère de Batiscan

Le nouveau pavillon du Vieux Presbytère de Batiscan....

Agrandir

Le nouveau pavillon du Vieux Presbytère de Batiscan.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Batiscan) Le Vieux Presbytère de Batiscan compte désormais un nouveau pavillon permanent où seront accueillis mariages, événements et activités de toutes sortes. La construction, d'une valeur de 90 000 $, est maintenant terminée et la première réservation est prévue pour le 21 mai. Ce pavillon prendra définitivement la place de l'ancien chapiteau devenu défraîchi avec le temps.

Un premier chapiteau avait été aménagé sur le site en 1997. «Il a été remplacé trois fois», raconte le responsable du Vieux Presbytère, Alain Bourbonnais. La construction d'une structure plus solide et permanente s'est donc imposée puisque chaque chapiteau coûtait dans les 20 000 $. Le nombre de réservations justifiait aussi l'aménagement d'un édifice permanent puisque le Vieux Presbytère reçoit de 20 à 30 groupes chaque année.

Il a fallu d'abord obtenir l'aval du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour bâtir cette structure puisque l'édifice de 30 sur 50 pieds se situe près du fleuve dans une zone inondable 0-100 ans. Il a fallu d'ailleurs enlever le pavé uni et construire un coffrage surélevé pour faire un nouveau plancher.

Il a aussi fallu convaincre le ministère de la Culture puisque le terrain et le presbytère sont sous la protection de la Loi sur les biens culturels.

La construction a été entreprise l'automne dernier par Boiseries St-Narcisse.

Le plafond est en bois laminé tandis que les côtés sont faits de panneaux de moustiquaires recouverts de toiles en mica amovibles pour laisser circuler l'air en cas de chaleur. Des ventilateurs ont été installés pour assurer une bonne circulation de l'air. L'extérieur est blanc afin d'éviter le réchauffement solaire au plus fort de l'été.

Comme l'explique M. Bourbonnais, le pavillon compte aussi un système d'éclairage au DEL ainsi que l'eau courante. «Six unités de chauffage permettent de maintenir l'intérieur de 15 degrés plus chauds que l'extérieur lorsque les températures sont plus fraîches», dit-il.

Le nouveau pavillon peut accueillir confortablement 100 à 130 personnes assises et peut aussi accommoder de plus petits groupes.

L'espace gazonné, le bâtiment historique, le fleuve et le parc commémoratif adjacent offrent un environnement propice à la tenu d'événements. L'ancien chapiteau avait perdu quelques plumes auprès de la clientèle puisqu'il achevait sa vie utile. Cette nouvelle structure permanente permettra de relancer l'intérêt du public, estime M. Bourbonnais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer