SOPFEU: appel à la prudence

Un incendie de forêt, au nord de Wemotaci.... (Photo: David Boily, archives La Presse)

Agrandir

Un incendie de forêt, au nord de Wemotaci.

Photo: David Boily, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) invite la population à redoubler de prudence avec l'utilisation du feu.

Le retour des températures clémentes dans certaines régions pourrait entraîner la perte de plusieurs brûlages et rendre le travail des pompiers municipaux et forestiers très difficile.

Les régions visées sont l'Outaouais, les Laurentides, Lanaudière, Laval, Montréal, Mauricie et Capitale-Nationale. Pour l'Estrie, la Montérégie, Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et le Centre-du-Québec, la vigilance devra se poursuivre jusqu'à vendredi.

Depuis le 15 avril, les pompiers municipaux et la SOPFEU sont intervenus sur 22 incendies de forêt. La principale cause est le brûlage de rebuts. Afin d'éviter de fâcheuses situations, la SOPFEU encourage les citoyens à utiliser le compost ou la cueillette des résidus verts plutôt que le brûlage.

Si toutefois le brûlage est la seule option possible, la SOPFEU suggère de vérifier les règlements de brûlage auprès des autorités.

De plus, la SOPFEU conseille de ne pas faire de petits amas de feuilles et de branches, de ne pas allumer de feu s'il y a présence de vent, d'allumer le feu lorsque le soleil se couche et que le vent s'estompe, de rester près de votre feu en tout temps, de toujours avoir une source d'eau à proximité et surtout d'éteindre le feu avant de quitter les lieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer