Salon de l'alimentation: les passionnés des plaisirs de la table réunis

La troisième édition du Salon de l'alimentation de... (Andréanne Lemire)

Agrandir

La troisième édition du Salon de l'alimentation de la Mauricie a connu un beau succès. La directrice générale, Sylvie Allard, envisage tout de même de devancer le salon l'an prochain afin que les visiteurs ne délaissent pas l'évènement à cause du beau temps.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Encore une fois cette année, les curieux et les passionnés de la table se sont réunis au Salon de l'alimentation de la Mauricie. Pour cette troisième édition, une place enviable avait été prévue pour les producteurs et les exposants locaux. Au total, un peu plus de 5700 personnes se sont déplacées.

Cette année, Sylvie Allard, directrice générale du Salon, a été particulièrement sensible aux réalités des producteurs. Elle a donc offert à des producteurs émergents et aux entreprises qui présentent de nouveaux produits d'obtenir un emplacement plus restreint et à coût moindre.

«Avec le temps, je la vois la réalité des producteurs. Avant d'investir, ils veulent être sûrs. Je leur ai donc offert dix emplacements plus restreints et dix occasions de partager une table avec un autre producteur ou transformateur à moindre coût».

«Je leur dis de venir prendre le pouls des consommateurs. La majorité de ceux qui l'ont essayé m'ont dit qu'ils allaient revenir l'année prochaine», se réjouit-elle.

Une cinquantaine d'exposants ont offert des dégustations de leurs produits durant ces trois jours d'activités. La journée de dimanche était dédiée aux familles. L'activité Mon jardin urbain a offert un atelier aux enfants pour les initier au plaisir de cultiver son potager.

Quelques améliorations ont été apportées depuis la dernière édition. Entre autres, on a complètement revu la configuration de la salle.

«Le plan de salle était différent avec un circuit dirigé. Les exposants n'ont eu que des commentaires positifs. Une exposante m'a dit qu'elle a triplé ses ventes de l'année passée», renchérit Sylvie Allard.

Cette dernière était généralement satisfaite de l'évènement, mais ne cache pas qu'elle visait un peu plus de visiteurs.

«La seule petite ombre au tableau, et les gens n'aimeront pas que je dise ça, c'est qu'il faisait beau. C'était le premier beau week-end». Au bout du compte, ce sont donc légèrement plus de visiteurs que l'an passé qui ont fréquenté le salon, mais moins que prévu.

Elle réfléchit présentement à l'idée d'organiser le Salon plus tôt dans l'année.

«Chaque année, j'espère que ce ne sera pas le premier beau week-end de l'année. Je pense à devancer le salon. Il faut vérifier la disponibilité des salles, s'assurer que ça ne se déroule pas en même temps qu'un autre évènement dans l'agroalimentaire», explique Mme Allard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer