Une reconstitution historique pour le centenaire des scouts

Serge Dubé et Denis Lessard du Groupe scouts... (François Gervais)

Agrandir

Serge Dubé et Denis Lessard du Groupe scouts 1er Trois-Rivières organisent le 100e anniversaire de leur groupe.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Groupe scouts 1er Trois-Rivières célèbre ses 100 ans, cette année. À cette occasion, l'organisme veut recréer le tout premier camp tenu par le fondateur du mouvement scout, Robert Baden-Powell, en Angleterre. Ce camp permettra aux participants d'en apprendre plus en une semaine que les scouts en apprennent normalement en trois ans. Le programme contient notamment des techniques de boussole, de survie en forêt, de premiers soins aux blessés en milieu sauvage, d'utilisation d'un canif, d'une scie et d'une hache pour monter des structures de secours, de cuisine en pleine nature sans compter l'apprentissage des valeurs scouts qui comprennent le travail d'équipe et l'entraide.

Afin de réaliser cette reconstitution historique, les scouts sont à la recherche d'une vingtaine de jeunes de 12 à 16 ans qui n'ont jamais été dans les scouts. Et ces participants devront tous être des garçons puisque le tout premier camp scout de filles de l'histoire s'est déroulé quelques années après celui des garçons, expliquent Denis Lessard, qui fait de l'animation scout depuis l'an 2000, et Serge Dubé qui est impliqué dans le mouvement depuis 1967.

Notons que les participants ne deviendront pas scouts au terme de la semaine d'activités, mais pourront joindre le mouvement après, s'ils le désirent.

Cet événement se déroulera au parc de la rivière Batiscan où sont déjà installées des tentes de prospecteurs comme en utilisait Baden-Powell. Ce camp historique se déroulera du 6 au 13 août et comprendra notamment une soirée d'observation astronomique. Les jeunes apprendront à se fabriquer un cherche-étoile en compagnie d'un astronome amateur qui leur enseignera à reconnaître les principales constellations. Le groupe dormira une nuit à la belle étoile.

Des jeux d'observation des plantes, des oiseaux et des champignons qui se trouvent dans la forêt sont aussi au menu.

Cette photo ancienne montre des «boyscouts» devant le... - image 2.0

Agrandir

Cette photo ancienne montre des «boyscouts» devant le Manège militaire de Trois-Rivières.

Un animateur scout enseignera diverses techniques de survie et des techniques de recherche en forêt seront aussi présentées par le groupe spécialisé Équinox.

Les jeunes apprendront à se fabriquer une trousse de survie comportant notamment un sifflet sans boule, un sac à vidange orange, un objet réfléchissant pour signaler leur présence, autant de choses qui devraient toujours faire partie du sac à dos lors de randonnées en forêt.

Des ambulanciers viendront rencontrer les participants afin de leur montrer diverses techniques à utiliser pour soigner des blessés en forêt.

Le coût de cette aventure est de 150 $ pour huit jours et comprend la nourriture, le logement et toutes les formations. «Finalement, nos 20 participants seront des garçons chanceux», estime Serge Dubé.

Denis Lessard tient à préciser que cette activité ne vise pas à faire du recrutement. On manque d'ailleurs d'animateurs, présentement, pour élargir la section louveteau qui affiche donc complet pour cette année.

L'idée, c'est plutôt de souligner de manière originale le 100e anniversaire du Groupe scouts 1er Trois-Rivières. On veut des jeunes qui n'ont jamais fait de scoutisme parce que lors du tout premier camp organisé par Baden-Powell pour les jeunes, il n'y avait pas encore de scouts.

L'aventure semble fort intéressante, ne serait-ce que pour le plaisir de se retrouver en forêt et d'apprendre à cuisiner son propre repas sur le feu, incluant le traditionnel pain banique et les muffins en pelures d'oranges.

Pour s'inscrire, on peut donner son nom via le courriel suivant: dubeserge@videotron.ca. Il est aussi possible de joindre les responsables via Facebook en tapant Groupe scouts 1er Trois-Rivières.

Notons que plusieurs activités marqueront ce 100e anniversaire. On cherche notamment les anciens animateurs.

Le groupe veut aussi proposer un camp de survie pour le public et les médias, en mai et prévoit un voyage à l'île Brownsea, en Angleterre, lieu du premier campement scout en 1907.

Rappelons qu'en 2007, les scouts de Trois-Rivières avaient souligné en grande le centième anniversaire de la création du scoutisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer