Patinoire du Canadien: de gros noms pour préparer la candidature de Trois-Rivières

Le comité propose d'aménager la patinoire extérieure de... (Courtoisie)

Agrandir

Le comité propose d'aménager la patinoire extérieure de la Fondation du Canadien pour l'enfance sur le terrain de l'école secondaire des Pionniers.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Si les Trifluviens n'obtiennent pas la bénédiction de la Fondation du Canadien de Montréal pour l'enfance pour la construction d'une patinoire extérieure réfrigérée sur le site de l'école secondaire des Pionniers, ce ne sera pas faute d'avoir essayé.

Un groupe formé de plusieurs organismes publics, de la Ville de Trois-Rivières, de chefs d'entreprise et de l'ancien joueur du Canadien Steve Bégin s'affaire actuellement à préparer le dossier de candidature de Trois-Rivières pour obtenir la subvention de la Fondation du Canadien. Une première rencontre de travail s'est d'ailleurs tenue le 5 avril dernier et d'autres doivent suivre lors des prochains mois.

Piloté par le président de la Fondation du Centre jeunesse Mauricie-Centre-du-Québec et ancien député de Trois-Rivières André Gabias, ce comité d'analyse et d'implantation de la glace réunit notamment la directrice générale de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Hélène Corneau, le directeur général de la Caisse des Trois-Rivières, David Bélanger, la directrice du programme jeunesse-famille du Centre jeunesse, Nathalie Garon, la directrice de l'école secondaire Les Pionniers, Johanne Alarie, le directeur général du Collège Laflèche, Luc Pellerin, le directeur général de l'Office municipal d'habitation, Marco Bélanger, ainsi que Jean-Frédéric Bourassa, le directeur général de la MRC de Maskinongé. Plusieurs entrepreneurs sont également impliqués dans ce comité, dont Pierre St-Jacques, propriétaire du magasin Canadian Tire de Trois-Rivières, et Benoit Dusablon, directeur général du Groupe le Prix du Gros. Les membres de ce comité démontrent le sérieux de la démarche.

«Ce sont les partenaires qui étaient nécessaires si on veut assurer le succès de l'analyse et des chances que ça se réalise», lance d'emblée André Gabias, l'instigateur du comité de travail et du projet.

«Il y a des personnes expérimentées sur le comité et des plus jeunes. Il y a une volonté de pérennité dans ce projet. Ça ne sera pas le produit que de quelques personnes, nous voulons qu'il soit celui de plusieurs générations. [...] L'objectif est simple, c'est d'avoir un équipement destiné aux enfants qui proviennent des milieux défavorisés.»

André Gabias... (François Gervais) - image 2.0

Agrandir

André Gabias

François Gervais

L'emplacement choisi pour aménager cette glace est l'espace gazonnée près du terrain de football de l'école secondaire des Pionniers. L'endroit répond, selon le comité de travail, aux critères de la Fondation du Canadien qui demandent que les glaces servent aux enfants des quartiers défavorisés. Tout près du Pavillon Bourgeois du Centre jeunesse, l'école secondaire accueille plusieurs élèves des quartiers défavorisés de Trois-Rivières.

«On a regardé au début la possibilité de proposer le site du Centre jeunesse, mais le terrain n'est pas suffisamment grand. C'est pour ça que nous avons pensé à l'école des Pionniers. Et cette école répond de par une partie de sa clientèle aux critères de la Fondation du Canadien, à savoir que les jeunes doivent provenir de milieux défavorisés», précise M. Gabias qui oeuvre sur ce projet depuis près de deux ans. «Nous avons eu un oui immédiat de la Commission scolaire et de l'école des Pionniers. Et nous avons un nouveau partenaire en la Ville de Trois-Rivières.»

André Gabias tient à souligner que ce comité est chargé d'analyser le projet. Le mandat du comité est de «proposer une structure juridique assurant la participation des trois partenaires publics et l'apport de partenaires privés dans la préparation d'un plan d'affaires visant la construction de la glace et d'un plan d'affaires visant son fonctionnement». 

Dès les premières étapes du projet, André Gabias a demandé à Steve Bégin, l'ancien joueur du Canadien de Montréal originaire de Trois-Rivières, de participer à son élaboration. Il s'agit bien sûr d'un partenaire de choix qui a bonne réputation auprès de la Fondation du Canadien de Montréal pour l'enfance.

«C'est un des premiers que j'ai sollicité pour faire partie du comité. Il est de plus sur le sous-comité technique. Le sort de la jeunesse des quartiers défavorisés le préoccupe beaucoup», soutient M. Gabias. «Chaque fois que la Fondation du Canadien lui demande une collaboration, il est là. Il a répondu avec enthousiasme lorsqu'on lui a demandé de nous aider pour préparer un projet pour une glace à Trois-Rivières.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer