Après la neige... la pluie

Un camion-citerne transportant du peroxyde d'hydrogène s'est renversé... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un camion-citerne transportant du peroxyde d'hydrogène s'est renversé jeudi en matinée, forçant la fermeture de l'autoroute 30.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La bordée de neige reçue jeudi, que plusieurs souhaitent être la dernière de la saison, aura laissé derrière elle de 15 à 20 centimètres de neige, rapporte Environnement Canada.

La région a reçu jeudi de 15 à... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

La région a reçu jeudi de 15 à 20 cm de neige.

François Gervais, Le Nouvelliste

Les conditions routières étaient par conséquent plus difficiles. En soirée et durant la nuit dernière, les météorologues prévoyaient que la Mauricie allait recevoir de 30 à 40 millimètres de pluie supplémentaires.

Jeudi en fin de journée, Environnement Canada publiait un avertissement de pluie pour plusieurs régions du sud du Québec, dont la Mauricie. Toujours selon les prévisions, des rafales de vent pouvant atteindre 70 km/h étaient attendues au cours de la nuit.

Des averses de pluie sont de plus attendues vendredi. Des rafales de vent pouvant atteindre 50 km/h sont également prévues.

La Sûreté du Québec a dénombré des dizaines de sorties de route jeudi, surtout en matinée, sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec, sans toutefois déplorer d'accident majeur. Du côté de la Sécurité publique de Trois-Rivières, on a recensé six accidents sur le territoire de la ville, dont un avec blessé.

Comme il est permis depuis le 15 mars d'utiliser des pneus d'été, certains automobilistes ont déjà remplacé les pneus d'hiver sur leur véhicule par des pneus d'été ou quatre saisons, moins adaptés à la neige.

Vers 10 h 30 jeudi matin, un incident survenu sur l'autoroute 30 à Bécancour, près du boulevard Industriel, aurait pu avoir de très graves conséquences. Un camion-citerne transportant du peroxyde d'hydrogène s'est renversé dans le fossé après avoir dévié de sa voie. Le conducteur n'a pas été blessé, mais du peroxyde d'hydrogène a été déversé. «Il y a eu ce déversement de peroxyde d'hydrogène, mais en faible quantité», explique le sergent Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec. «Le déversement de carburant était plus important. Les conditions routières difficiles pourraient être en cause dans cet accident.»

Des intervenants d'Urgence-Environnement ont été dépêchés sur place afin de récupérer les produits déversés. On assurait toutefois que les déversements n'auraient pas de conséquences néfastes sur l'environnement. L'autoroute a été fermée une bonne partie de la journée, le temps de récupérer les matières dangereuses et de remorquer le camion-citerne.

Par ailleurs, la direction régionale de la Sécurité civile affirme que les niveaux des cours d'eau demeurent stables dans la région, malgré les récentes précipitations.

«Le fleuve Saint-Laurent est toujours stable et la route de la Langue-de-Terre est inondée», souligne Sébastien Doire, directeur régional de la Sécurité civile.

Les précipitations tombées sous formes de neige puis de pluie n'ont donc pas encore fait gonfler les cours d'eau de la région. «Nous allons surveiller la situation dans les prochains jours avec les spécialistes. Les impacts des précipitations de jeudi peuvent se faire sentir plus tard», note le directeur régional de la Sécurité civile.

Les températures relativement froides des derniers jours, particulièrement la nuit, contribuent à limiter l'augmentation des niveaux d'eau dans les cours d'eau de la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer