Gaz Métro investit 80 M$ dans la région

Un poste de compression de Gaz Métro sera...

Agrandir

Un poste de compression de Gaz Métro sera construit à La Tuque.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Gaz Métro a entamé d'importants travaux à La Tuque afin d'y implanter un nouveau poste de compression. Le projet évalué a près de 80 millions de dollars inclus également une mise à niveau du poste déjà existant à Saint-Maurice.

La mise en service des installations, prévue à l'automne 2017, devrait permettre d'augmenter la capacité du réseau de transmission de l'entreprise de 59 000 m3/h.

Ces investissements sont faits pour augmenter la capacité du réseau de gaz naturel qui est de plus en plus en demande. L'entreprise avait deux choix, augmenter la grosseur des tuyaux ou augmenter la capacité de compression.

«Ça coute pas mal moins cher d'augmenter la capacité de compression versus installer de nouveaux tuyaux et, évidemment, les impacts sont beaucoup moindre pour les communautés et l'environnement», soutient la porte-parole de Gaz Métro, Catherine Houde.

Gaz Métro prévoit que le nouveau poste de compression à La Tuque devrait être en fonction à l'automne 2017.

Les travaux sont d'ailleurs déjà débutés à La Tuque sur le terrain situé à environ 5 km à l'est du centre-ville. Les travailleurs procèdent actuellement à l'abattage des arbres pour pouvoir installer le nouveau poste de compression.

«Les travaux se font en collaboration avec l'école de foresterie qui est située à quelques mètres. C'est dans la portion de la forêt qui est actuellement utilisée par l'école forestière», précise Catherine Houde.

Les bâtiments devraient être érigés vers la fin de l'été. Les travaux mécaniques, électriques et d'instrumentation, quant à eux, vont se poursuivre jusqu'à l'été 2017.

«Pour répondre à la demande projetée d'ici l'hiver 2023-2024, la construction d'un nouveau poste de compression s'avère nécessaire à l'embranchement d'une conduite déjà existante qui alimente la ville de La Tuque», explique Mme Houde.

«Ce nouveau poste de compression permettra d'augmenter une deuxième fois la pression dans la conduite et, conséquemment, d'obtenir la pression nécessaire en bout de réseau pour alimenter les clients», ajoute-t-elle

Il faut dire que Gaz Métro avait évalué précédemment les besoins additionnels de capacité pour répondre à la demande de sa clientèle gazière dans la province pour les dix prochaines années.

«En ce moment, on n'en a pas assez pour pouvoir répondre à la demande. C'est pour ça qu'on a une entente avec Trans Canada Pipeline (TCPL) pour fournir la capacité excédentaire. Par contre, ça ne peut pas se faire à long terme. Cette entente est valide jusqu'en 2017», explique Mme Houde.

Après La Tuque, des travaux auront lieu à Saint-Maurice pour la mise à niveau de la station existante de compression afin d'améliorer le réseau de Gaz Métro vers le Saguenay et le renforcer.

«Le poste de compression de Saint-Maurice possède actuellement deux compresseurs électriques qui sont situés dans un même bâtiment. Dans le cadre du renforcement du réseau, ces deux compresseurs doivent être mis à niveau. Leur ratio de compression sera augmenté. Ceci permettra d'atteindre la pression maximale d'opération de la conduite de transmission en les utilisant simultanément»

Gaz Métro profitera aussi de la réalisation de ces travaux pour ajouter un compresseur de secours au gaz naturel dans un bâtiment adjacent. Il sera muni d'une génératrice et pourra être mis en fonction si un problème survient avec l'un des deux compresseurs électriques.

Les travaux à La Tuque et Saint-Maurice permettront d'augmenter la capacité du réseau de transmission de 59 000 m3/h et de détenir une capacité excédentaire d'environ 21 500 m3/h après 2024.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer