Oriflamme: les forfaits Tuango remboursés

Les personnes qui n'ont pas eu le temps... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les personnes qui n'ont pas eu le temps d'utiliser leur forfait Tuango au resto-bar l'Oriflamme seront remboursées.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les gens qui ont acheté via Tuango les 181 forfaits non utilisés pour le défunt resto-bar l'Oriflamme ne perdront pas leur argent. Le site d'achats groupés confirme qu'il remboursera toutes ces personnes d'ici les deux prochains jours.

La fermeture du restaurant du Salon de jeux de Trois-Rivières a eu lieu dimanche soir. La décision a pris par surprise la direction de Tuango, qui offrait encore lundi matin sur son site Internet un forfait à rabais pour un buffet italien.

«On a décidé d'envoyer un message à nos membres et d'émettre des remboursements. Tous les clients seront dédommagés. C'est la situation qui fait qu'on procède de la sorte, car l'offre était très récente et on a arrêté la vente quand on a appris la nouvelle», déclare Hélène Detrait, directrice du service à la clientèle de Tuango.

L'offre de ce repas avait été lancée le 16 mars et prenait fin le 17 juin. Quelque 195 transactions ont été effectuées. Très peu de personnes ont eu le temps de jouir du forfait avant la fermeture de l'Oriflamme.

En cas de faillite ou de fermeture, la politique habituelle de Tuango est d'offrir aux clients des crédits en dollars Tuango si le bon n'a pas été utilisé ou s'il est expiré. De cette façon, les clients peuvent utiliser ces crédits pour acheter un autre forfait du site d'achats groupés.

«Normalement, c'est le commerçant qui est responsable de fournir le service. Mais on essaie d'arranger les choses du mieux qu'on peut. Dans ce cas, on rembourse, car l'offre était encore en ligne lundi matin et on a mis fin à cette offre durant la journée de lundi», ajoute Mme Detrait, en précisant que le commerce avait communiqué avec une représentante de Tuango afin de l'aviser de la fermeture.

Du côté de Loto-Québec, Patrice Lavoie affirme que la société d'État n'a pas vu l'argent provenant de la vente des forfaits de Tuango, car ce forfait était un partenariat entre le site d'achats groupés et l'ancien resto-bar.

«Tuango a sa propre politique de remboursement, fait remarquer le directeur des communications et des relations de presse. Mais si des gens ont acheté des certificats-cadeaux pour l'Oriflamme, soit sur place ou auprès du site web de Loto-Québec, ils peuvent se faire rembourser par Loto-Québec.»

Le Bal des princesses aura lieu

Le Bal des princesses, une activité de financement organisée par la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières, aura lieu comme prévu à l'ancien resto-bar le 23 avril. L'Oriflamme avait été choisie comme lieu de cet événement et sa fermeture ne change rien à l'activité, assure Chanie Perreault.

«Loto-Québec reprend le flambeau et va respecter l'entente prise avec l'ancien propriétaire. On reçoit beaucoup d'appels, car les gens sont inquiets. Mais il n'y a rien de changé. Les gens de Loto-Québec sont super!», déclare Mme Perreault, agente de développement à la fondation.

Patrice Lavoie assure que Loto-Québec fera tout ce qui est possible pour satisfaire la fondation.

«Nous sommes actuellement à attacher toutes les ficelles pour faire de cet événement un succès», dit-il.

Sur les 150 places disponibles pour ce bal, la fondation a déjà atteint une centaine d'inscriptions. L'an dernier, cet événement-bénéfice avait permis de récolter 10 000 $.

Partager

À lire aussi

  • Le resto-bar l'Oriflamme ferme ses portes

    Affaires

    Le resto-bar l'Oriflamme ferme ses portes

    Le resto-bar l'Oriflamme ferme ses portes. L'entreprise située à l'intérieur du Salon de jeux de Trois-Rivières a servi ses derniers clients dimanche... »

  • Oriflamme: les forfaits Tuango remboursés

    Actualités

    Oriflamme: les forfaits Tuango remboursés

    Les gens qui ont acheté via Tuango les 181 forfaits non utilisés pour le défunt resto-bar l'Oriflamme ne perdront pas leur argent. Le site d'achats... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer