250 km en kayak pour aider les jeunes musiciens

Participant et porte-parole au Défi kayak Desgagnés Montréal-Québec,... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Participant et porte-parole au Défi kayak Desgagnés Montréal-Québec, le chanteur Yann Perreau était en compagnie jeudi du président-directeur général du Port de Trois-Rivières, Gaétan Boivin, également participant au Défi, ainsi que de Mathieu Fortier, organisateur du Défi et cofondateur de l'organisme Jeunes musiciens du monde.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Amasser près de 200 000 $ pour qu'un millier de jeunes musiciens puissent vivre leur passion c'est bien, mais recueillir cette somme en parcourant le fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec, c'est encore mieux. En août prochain, 250 kayakistes navigueront sur le fleuve durant quatre jours à l'occasion du deuxième Défi kayak Desgagnés au profit de Jeunes musiciens du monde.

«Il s'agit certainement de la plus longue randonnée de kayak qui regroupe le plus de personnes au monde», a affirmé lors de son passage à Trois-Rivières Mathieu Fortier, l'organisateur du Défi et cofondateur de Jeunes musiciens du monde. Ce dernier indique que chaque participant doit amasser 2000 $ pour permettre de recueillir les 200 000 $ escomptés. Ce montant représente 20 % du budget annuel de l'organisme Jeunes musiciens du monde.

Le chanteur Yann Perreau est le porte-parole de Défi kayak. Il était d'ailleurs des 130 participants de la première édition. Pour lui, cette descente du fleuve entre Montréal et Québec permet de faire prendre conscience de toute la richesse de cet écosystème. «Ça nous fait voir le fleuve comme on ne l'a jamais vu. On a parlé beaucoup dernièrement d'eaux usées dans le fleuve, le Défi permet de sensibiliser les gens sur ce cours d'eau», a-t-il souligné.

Nul besoin d'être un athlète de haut niveau pour participer au Défi kayak. Celui-ci peut se faire à relais (32,5 km par jour) ou en parcours complet (65 km par jour). Les courants du fleuve aideront par ailleurs les participants à parcourir ces distances. Ce défi est divisé en quatre étapes et des escales sont prévues à Sorel-Tracy, à l'île Saint-Quentin de Trois-Rivières ainsi qu'à Portneuf.

Le président-directeur général du Port de Trois-Rivières, Gaétan Boivin, a beau être un homme en forme et avoir sillonné souvent le fleuve Saint-Laurent sur des navires, il n'est pas un habitué du kayak. Il a toutefois accepté de participer à ce deuxième Défi kayak de Jeunes musiciens du monde.

«Je navigue normalement sur des gros navires», avoue-t-il avec le sourire aux lèvres. «Ça va me permettre de découvrir le fleuve, ses berges et sa nature sous un autre angle. C'est très intéressant à l'heure où le gouvernement développe sa stratégie maritime.»

Les organisateurs du deuxième Défi kayak sont en période de recrutement pour cet événement qui se tiendra du 18 au 21 août prochain. Il est possible de s'inscrire sur le site Internet du Défi au www.defikayak.org. Les participants auront droit à un programme d'entraînement afin de se préparer adéquatement à cette randonnée d'environ 250 km. Les personnes participantes au Défi qui n'ont pas de kayak pourront en louer auprès d'entreprises partenaires à des tarifs intéressants. Les embarcations seront même livrées au site de départ et récupérées à la fin du périple.

Jeunes musiciens du monde assure de plus la logistique, le transport, les repas ainsi que la sécurité lors de l'événement. De plus, trois concerts seront offerts aux participants lors des escales. Bien que certains artistes restent à confirmer, les organisateurs notent déjà que le chanteur Alex Nevsky sera du nombre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer