Crue des eaux: la situation sous contrôle

Le système dépressionnaire a laissé une bonne vingtaine... (François Gervais)

Agrandir

Le système dépressionnaire a laissé une bonne vingtaine de millimètres de pluie sur la région au cours des dernières heures.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Bécancour) La situation des cours d'eau de la région est sous contrôle malgré les fortes précipitations de pluie observées au cours des dernières heures.

Une dépression a touché le Québec, lundi, laissant une bonne vingtaine de millimètres de pluie sur la Mauricie et le Centre-du-Québec. La Sécurité civile est en constante surveillance de l'état des cours d'eau et se réjouit de constater qu'aucun problème n'est survenu.

«L'an passé a été une bonne année, mais cette année est incroyable. Ce sera une des années avec le moins d'inondations dans notre secteur. Il n'y a pas d'évacuation, ni d'inondation. Même le secteur Langue-de-Terre à Maskinongé est au sec», raconte le directeur régional de la Sécurité civile, Sébastien Doire.

Les précipitations se manifestent par vagues cette année, ce qui évite la création de masses d'eau favorables aux débordements. Le travail de déglaçage réalisé par la Garde côtière aide à l'écoulement des eaux des nombreuses rivières qui se retrouvent dans l'environnement du lac Saint-Pierre.

«L'aéroglisseur de la Garde côtière a terminé le déglaçage dans le secteur de la rivière Bécancour et de la rivière Nicolet. Nos yeux sont plus du côté de la Mauricie. Le déglaçace a été fait hier (dimanche) pour la rivière du Loup. Mardi, ils vont probablement faire la rivière Yamachiche. Dans les 24 prochaines heures, on va voir les conséquences des précipitations», ajoute M. Doire.

Roger Michaud, maire de Maskinongé, rappelle lui aussi qu'il faut souvent attendre un jour ou deux après une bonne pluie avant d'observer l'impact réel sur le niveau des cours d'eau. Jusqu'à maintenant, les choses se passent bien dans sa localité.

«Il n'y a pas d'embâcle en vue. Dans le haut de la rivière, la glace a décollé. Je suis allé à Langue-de-Terre et le chemin est au sec», confirme le maire Michaud.

À Bécancour, le service de sécurité incendie observe attentivement la situation des cours d'eau dont le niveau est en hausse.

«Il n'y a pas de problème actuellement, dit le maire, Jean-Guy Dubois. On ne craint pas pour des embâcles, car les rivières se sont dégagées, la glace est partie en majorité. C'est plus le niveau d'eau qui pourrait monter si la pluie n'arrête pas, ajoutée à la fonte des neiges.»

M. Dubois précise que les pompiers portent une attention particulière à la rivière Bécancour. La forme de son embouchure est plus propice à des embâcles.

Du côté de Louiseville, Yvon Deshaies souligne que l'administration municipale suit avec attention l'évolution de la situation.

«Ça va bien pour l'instant, déclare le maire. Les glaces de la rivière ne sont pas encore parties et ça se pourrait que ça parte avec le temps doux et la pluie. Mais il n'y a pas de problème actuellement.»

La pluie a pris fin au milieu de la nuit de mardi. Un peu de neige devait tomber aux petites heures du matin, mais devrait disparaître rapidement à la faveur d'un thermomètre qui grimpera jusqu'à 4 degrés.

«C'est un système qui vient du sud des États-Unis et qui passe au sud du Québec. Mais des régions comme le Saguenay, Charlevoix et le Lac-Saint-Jean vont recevoir entre cinq et 10 centimètres de neige. Et en Gaspésie, ce sera une tempête de neige. Le gros de la tempête arrivera mardi et devrait laisser entre 25 et 35 centimètres de neige du littoral nord de Matane jusqu'à Gaspé», explique Maxime Desharnais, météorologue d'Environnement Canada.

La Mauricie et le Centre-du-Québec vivront quelques jours de pause de précipitations avant le retour d'un autre système dépressionnaire. Entre 10 et 15 millimètres de pluie sont attendus jeudi, alors qu'entre 5 et 10 millimètres devraient tomber, vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer