Zodiac de Louiseville: Saint-Alexis pourrait être intéressée

Michel Bourassa, maire de Saint-Alexis-des-Monts.... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Michel Bourassa, maire de Saint-Alexis-des-Monts.

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Alexis-des-Monts) La Municipalité de Saint-Alexis-des-Monts évalue la possibilité d'acquérir le bateau pneumatique du défunt service de sauvetage nautique de Louiseville.

Avec quelque 600 lacs sur son territoire, Saint-Alexis est appelée à circuler sur différents points d'eau pour des interventions. Voilà pourquoi elle se sent interpellée par le fait que cet équipement sera bientôt à vendre.

«Ce n'est pas une obligation pour nous d'avoir un bateau, mais ça serait un plus. On s'en servirait pour faire des vérifications sur les lacs. Les îles du lac Sacacomie nous appartiennent. Il arrive que des gens font des feux de plage, que des gens campent sur les îles et c'est interdit. On pourrait aussi faire des vérifications concernant l'urbanisme avec le bateau. Des fois, c'est plus facile d'y aller par bateau que par la route», explique Michel Bourassa, le maire de Saint-Alexis-des-Monts.

La Municipalité fonctionne actuellement par location de bateau afin de procéder à ces interventions. Selon M. Bourassa, la Municipalité ne songe pas à se doter d'une unité de sauvetage nautique même si le bateau pourrait servir à cette fin.

«On est loin de ça, confirme M. Bourassa. On n'a pas de pompier formé pour du sauvetage nautique. Pour l'instant, ce n'est pas la priorité d'avoir une unité de sauvetage nautique. C'est le bateau qui nous intéresse. Mais on attend de voir quel prix Louiseville va demander.»

Yvon Deshaies confirme que Louiseville a reçu quelques appels concernant la disponibilité du zodiac. La Ville va toutefois faire évaluer les équipements du service aboli avant de les mettre en vente. «Je suis ouvert à discuter avec Saint-Alexis. Si le prix est correct, il n'y a pas de problème. Il y a moyen de discuter», raconte le maire Deshaies.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer