Louiseville: du cannabis pour diversifier l'économie?

La Ville de Trois-Rivières a adopté un règlement... (Archives, La Presse)

Agrandir

La Ville de Trois-Rivières a adopté un règlement afin d'obliger, si la situation se présente, des entreprises de production de cannabis thérapeutique à s'établir dans des parcs industriels. Cette photo provient d'une serre de production du Colorado.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Louiseville) Yvon Deshaies, le maire de Louiseville, croit bien avoir flairé la bonne affaire. Afin de relancer l'économie de sa municipalité, il souhaite que des entreprises de production de cannabis thérapeutique s'installent à Louiseville.

Le maire Deshaies a d'abord évoqué cette idée sur les ondes de la station Énergie 102,3. Cette déclaration survient la même semaine que la décision de la Ville de Trois-Rivières de réglementer l'établissement éventuel d'entreprises productrices de cannabis thérapeutique sur son territoire.

Rappelons qu'une telle entreprise ne pourrait s'établir que dans des parcs industriels à Trois-Rivières.

«Si c'est légal et que tout est en bonne et due forme, pourquoi pas?», a ensuite affirmé en entrevue au Nouvelliste Yvon Deshaies. «C'est quand même de la technologie à la fine pointe. Et c'est de la création d'emplois.»

De la création d'emplois, le maire de Louiseville en rêve. Il rappelle que l'économie de sa ville a déjà connu des jours meilleurs. «Chez nous à Louiseville, il n'y a pas grand-chose qui se passe. Notre parc industriel depuis 20 ans, c'est vide et il ne se passe pas grand-chose», a également souligné M. Deshaies qui précise également que Louiseville a une population vieillissante.

«Il va falloir qu'on fasse de quoi. Et il n'y a pas à dire, le conseil et le maire travaillent fort. Mais il va falloir que le gouvernement nous aide.»

Yvon Deshaies affirme que Louiseville est très bien située pour accueillir des serres de production de cannabis thérapeutique. «Nous sommes entre Québec et Montréal», a-t-il soutenu.

Il ne faudra donc pas se surprendre si dans les prochains mois, le maire de Louiseville tente de courtiser des entreprises de production de cannabis thérapeutique.

«Je suis prêt à commencer à faire des interventions. S'il le faut, ça va me faire plaisir de commencer», a-t-il noté.

Alors que Trois-Rivières a adopté un règlement pour contraindre les producteurs de cannabis thérapeutique éventuellement intéressés à s'établir sur son territoire de le faire dans des parcs industriels, la municipalité de Louiseville n'est pas rendue là. Yvon Deshaies note que le parc industriel de Louiseville est géré par la MRC de Maskinongé.

«Nous sommes 17 municipalités dans le parc industriel. Il faut que mes confrères et consoeurs disent oui à ça», a-t-il expliqué.

«Ils peuvent dire non pour le parc industriel, mais moi à Louiseville, je suis ouvert à ça. [...] Mais je vais vous dire franchement, je serai bien surpris que si une compagnie nous approche, les maires disent non.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer