Centraide Centre-du-Québec: une récolte de 1 440 000 $

Isabelle Dionne, directrice générale de Centraide Centre-du-Québec.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Isabelle Dionne, directrice générale de Centraide Centre-du-Québec.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Le président de la campagne 2015 de Centraide Centre-du-Québec, Carl Blanchet, était heureux de dévoiler qu'une somme de 1 440 000 $ avait été récoltée lors de cette grande collecte lancée le 17 septembre dernier.

«C'est vraiment extraordinaire. Cet automne, des centaines de gens et organisations ont uni leurs efforts afin de récolter des dons qui permettront de changer le cours de la vie de milliers de personnes aidées par les organismes associés à Centraide», a lancé le directeur corporatif développement durable et innovation de Cascades.

Fait intéressant à noter, un peu plus de 40 000 dollars seront redistribués à Centraide Mauricie, les dons collectés dans le parc industriel de Bécancour étant effectivement remis en partie sur la rive nord. C'est que les donateurs travaillant pour les entreprises de ce secteur ont le choix de remettre leurs contributions à l'un ou l'autre des Centraide. Bien qu'ils travaillent sur la rive sud, certains demeurent en Mauricie et préfèrent que l'argent recueilli soit investi dans leur région.

«Nous avons connu beaucoup de bons coups au courant de la campagne 2015», a souligné M. Blanchet. En effet, plusieurs entreprises ont fait campagne auprès de leurs employés pour la toute première fois et d'autres ont obtenu une participation de tous leurs employés. Certains ont même connu des augmentations très impressionnantes de leur campagne auprès des employés comparativement à l'an dernier.

Pour sa part, la directrice générale de l'organisme philanthropique, Isabelle Dionne, a tenu à remercier les bénévoles qui font de cette vaste mobilisation un succès.

«Les membres du cabinet de campagne font un travail remarquable dans leur division et territoire. Ils nous aident à ouvrir des portes et ainsi à démarrer de nouvelles campagnes et parlent de Centraide, de son action et de sa portée. Démarrer de nouvelles campagnes est un travail de longue haleine. Et dans les milieux de travail, que dire des ambassadeurs Centraide qui prennent de leur temps pour organiser des activités, parfois plus ludiques les unes que les autres, et pour solliciter leurs collègues au nom de Centraide», a-t-elle tenu à signaler.

Une fois la campagne close, le travail d'attribution des fonds débute. «La pauvreté et l'exclusion existent bel et bien chez nous, malheureusement. Elles prennent différentes formes et se cachent derrière de nombreux visages. Femmes, hommes, enfants, familles et aînés en difficulté comptent sur l'aide précieuse des organismes associés à Centraide», a indiqué la présidente du conseil d'administration de l'organisme, Sophie Lambert.

«L'éclatement des familles, le vieillissement, les handicaps, les problèmes de santé mentale ou encore l'immigration récente fragilisent les individus et familles et augmentent le risque de vivre en situation de pauvreté ou d'exclusion sociale. Le but de Centraide est de favoriser une meilleure qualité de vie aux personnes vulnérables, car nous sommes convaincus que nous avons tout à gagner d'une communauté forte et en santé», a-t-elle conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer